Batibouw: 30% des moins de 35 ans ne parviennent pas à emprunter

Les jeunes Belges rêvent de faire construire mais n'en ont pas toujours les moyens
Les jeunes Belges rêvent de faire construire mais n'en ont pas toujours les moyens - © Justin Sullivan/Getty Images/AFP

La jeune génération souhaite davantage faire construire que ses aînés, ressort-il d'un sondage iVox présenté jeudi lors de l'ouverture du salon Batibouw. Quelque 500 ménages belges ayant des projets d'achat immobilier, de construction ou de transformation ont été interrogés à cet occasion.

Parmi les sondés, un jeune de moins de 35 ans sur cinq envisage de faire construire contre seulement 7% pour les plus de 35 ans. Ces derniers rencontrent pourtant moins de difficultés à financer leurs projets.

32% des sondés intéressés par la construction déclarent posséder un budget inférieur à 250 000 euros. Pour un candidat bâtisseur sur six, il est même inférieur à 200 000 euros. "Je m'attendais à un pourcentage plus élevé en réalité mais il est vrai que nous proposons des maisons en moyenne à 150 000 euros, avec un public cible de 25 à 40 ans", a réagi Stefan Hallez, directeur marketing des Maisons Blavier, la société qui a commandé le sondage.

Près d'un tiers des sondés déclarent éprouver des difficultés à conclure un emprunt en raison des durcissements des conditions de prêt. 30% des moins de 35 ans sondés ne parviennent pas à emprunter la somme nécessaire, contre 18% pour les plus de 35 ans. "L'âge moyen chez nous a tendance à augmenter avec la crise. Et quand des jeunes construisent, on remarque généralement qu'ils disposent d'un terrain qui leur a été cédé ou d'autres aides familiales", commente Stefan Hallez.

Deux tiers des sondés se disent enfin inquiets des conséquences de la crise sur leur projet d'habitation. "Ca se ressent fortement. La concurrence est plus rude. Les gens demandent plus de devis ou font des travaux eux-mêmes", indique encore Stefan Hallez.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK