Baromètre RTBF/La Libre: le Belge plutôt sensible au "Made in Belgium"

Le Belge est plutôt sensible au "Made in Belgium"
Le Belge est plutôt sensible au "Made in Belgium" - © Tous droits réservés

Alors que chaque jour amène son lot de révélations sur la manière dont l'industrie alimentaire fonctionne, la RTBF, la Libre et l'institut Dedicated ont sondé les comportements du consommateur belge. Sommes-nous sensible au "Made in Belgium"?

Le consommateur belge n'y est pas insensible puisque la moitié d'entre eux affirment acheter souvent ou en tout cas régulièrement des produits belges ou régionaux (21% pour la Belgique disent le plus souvent possible et 30% régulièrement).

On notera des différences entre les régions: les Wallons sont sensiblement plus attachés aux produits du terroir que les Flamands ou les Bruxellois (24% des Wallons le plus souvent possible pour 19% des Flamands et 33% des Wallons régulièrement pour 29% des Flamands et des Bruxellois).

Sans surprise, à 85%, c'est le chocolat qui est le produit belge le plus prisé devant les viandes et charcuteries (84%), légumes (84%), produits laitiers (82%) et bières (76%).

Alors pour quelles raisons achetons-nous belge ou régional?

Pas par patriotisme...  mais pour profiter des produits de saison et, pour les Wallons plus que pour les Flamands, pour soutenir les producteurs locaux (15% en Flandre, 16% à Bruxelles mais 24% en Wallonie). Et aussi pour les Wallons principalement, parce ces produits sont plus écologiques, participe d'une économie durable (23% en Wallonie, 14% en Flandre). Surtout pour les plus jeunes (23% des moins de 31 ans pour 15% des plus de 50 ans).

Et cela même, si le consommateur juge généralement que c'est un peu plus cher (25%).

Donc, il y a donc un attrait pour les produits de chez nous, perçus souvent comme meilleurs, voire plus naturels ou plus simplement issus d'un terroir qui est aussi le nôtre...

Philippe Walkowiak

Vous pouvez consulter les chiffres complets du sondage Dedicated Research concernant le "Made in Belgium" ci contre

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK