Banque diamantaire anversoise: KBC annonce une disparition progressive

Banque diamantaire anversoise: KBC annonce une disparition progressive
Banque diamantaire anversoise: KBC annonce une disparition progressive - © Tous droits réservés

La vente de la Banque Diamantaire Anversoise (ADB) à Yinren Group n'ayant pu être finalisée, KBC a décidé de réduire progressivement et systématiquement les dossiers de crédit et les activités de cette banque, a annoncé le bancassureur vendredi matin. Aucun licenciement collectif n'est prévu en Belgique.

Concrètement, ADB n'accordera plus de nouveaux crédits et ses activités ne seront plus développées. "Le processus de réduction se déroulera au moyen d'une fusion par absorption, par laquelle ADB sera intégrée dans KBC Bank SA", a précisé le bancassureur selon qui "cette décision est conforme au calendrier fixé avec l'Europe pour le désinvestissement d'ADB". "À terme, les activités, le portefeuille et l'entité juridique d'ADB disparaîtront totalement du périmètre KBC", a encore affirmé ce dernier.

Quant au personnel, une partie sera chargée du suivi de la réduction des activités. Le reste du personnel du siège central d'Anvers rejoindra le groupe KBC. Les entités d'ADB à l'étranger, elles, seront suspendues. Dans ces entités, certaines équipes seront affectées à la réduction des activités. Pour les autres membres du personnel des succursales étrangères, un règlement de licenciement sera élaboré conformément à la législation sociale en vigueur dans ces pays, a poursuivi le groupe.

A la fin de l'année dernière, KBC avait annoncé un accord avec le groupe chinois Yinren concernant le rachat d'ADB. Mais" malgré les efforts de KBC et d'ADB pour finaliser cette transaction, Yinren Group n'est pas parvenu à introduire dans les délais stipulés un dossier complet auprès de la Banque nationale de Belgique", a ajouté KBC.

"De par son activité de niche, la Banque Diamantaire Anversoise ne constituait pas un dossier de désinvestissement facile, en dépit des connaissances spécifiques et de la réputation acquise dans le secteur du diamant. Il est bien sûr dommage que, au cours de ces dernières années, il ne soit apparu aucune possibilité de poursuivre le développement de nos activités avec un nouvel actionnaire. Je suis néanmoins persuadé que la réduction progressive des activités d'ADB dans le cadre des accords convenus entre KBC et l'Europe prendra largement en compte les intérêts des clients, du personnel, des actionnaires et de toutes les autres parties prenantes", a pour sa part conclu Pierre De Bosscher, CEO de la Banque diamantaire anversoise.

Créée il y a 75 ans, ADB est la 2e banque diamantaire au monde. Elle emploie 160 personnes, dont une centaine à Anvers.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK