Bancontact: les soucis de paiement devraient être réglés d'ici à samedi

Bancontact : Les soucis de paiement devraient être réglés d'ici à samedi
Bancontact : Les soucis de paiement devraient être réglés d'ici à samedi - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Les soucis que rencontrent de nombreux commerces avec les paiements électroniques devrait être réglés d'ici à samedi. C'est la compagnie Worldline, qui gère le trafic des paiements par carte et leur remboursement, qui l'assure. 

Depuis plus d'une semaine, les commerçants ne reçoivent plus de remboursements de la part de Worldline. Le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) a rencontré Worldline ce matin et avait tout d'abord annoncé un retour à la normale pour dimanche. Le problème devrait être réglé plus tôt mais de nombreux commerçants continuent de perdre de l'argent.

Payer en liquide

En attendant que la situation s'arrange, le SNI a conseillé aux commerçants de demander au clients de payer en liquide. "Poliment" insiste le syndicat, de sorte à ce que les acheteurs soient plus compréhensifs et plus enclin à ne pas sortir leur carte. 

Payer cash sera donc la seule solution pour les commerçants si ils souhaitent toucher de l'argent. On promet, du côté de la firme qui gère le trafic des paiements, que l'argent sera totalement reversé sur les comptes des commerçants touchés au plus tard lundi. Il faudra donc, une fois encore, prendre son mal en patience pour ceux qui doivent payer salariés et taxes.

Une compensation

Le SNI a assuré que les personnes touchées seront dédommagées. De son côté, Unizo affirme qu'une réunion avec Worldline aura lieu dans la semaine pour établir la manière de dédommager les victimes de ce souci de remboursement. Si la situation tend à s'arranger, beaucoup pointent cependant du doigt l'absence de communication de Wolrdline. Ses clients ont effet attendu jusque aujourd'hui pour recevoir un mail que de nombreuses personnes qualifient d'inutile.

Si pour les commerçants le ciel devient de plus en plus clair, Worldline n'est pour sa part pas au bout des ses peines. Rendez-vous est pris avec Kris Peeters (CD&V), ministre de l'Économie, qui a convoqué l'entreprise la semaine prochaine pour avoir des explications. Dans la foulée, ce sera à la Banque nationale de Belgique que Worldline devra rendre des comptes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK