Avec 3,7 milliards d'euros de bénéfice net, Nintendo explose les compteurs grâce à l'effet "pandémie"

Nintendo a signé des résultats records sur son exercice 2020-2021 clos au 31 mars, tirés par l’engouement mondial pour les jeux vidéo en pleine pandémie, mais le groupe japonais ne s’attend pas à renouveler l’exploit en 2021-2022. Commercialisée depuis 2017, sa console Switch s’est offert une seconde jeunesse depuis l’apparition du coronavirus, avec aussi des jeux ultra-populaires comme "Animal Crossing : New Horizons" ou "Mario Kart 8 Deluxe".

Sur l’exercice annuel écoulé, la firme de Kyoto a enregistré un bénéfice net de 480,4 milliards de yens (3,7 milliards d’euros), un bond de 85,7% sur un an et un record historique pour l’entreprise. Mais pour 2021-2022, elle prévoit un bénéfice net annuel de 340 milliards de yens (2,6 milliards d’euros), soit une chute de 29,2% sur un an.

Un atterrissage difficile en vue ?

Par ailleurs, Nintendo a prévenu jeudi que sa production "pourrait être affectée" par des difficultés d’approvisionnement de pièces, sur fond de la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Le groupe n’a pas dit un mot pour le moment sur une éventuelle nouvelle version de la Switch qui, selon certains médias, pourrait sortir dès la fin de cette année, avec notamment des capacités graphiques améliorées.

La semaine dernière, Sony, le grand rival et compatriote de Nintendo, avait lui aussi publié des résultats 2020-2021 records, dopés par sa division jeu vidéo et sa nouvelle console PlayStation 5, sortie fin 2020.

Sur le même sujet...

JT du 19/03/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK