Toujours plus de millionnaires en Belgique, souvent grâce aux héritages

La Belgique, un pays où il y aurait de plus en plus de riches ? C’est en tous cas la conclusion du bureau d’étude Cap Gemini. En 2013, le nombre de personnes détenant l’équivalent d’au moins un million de dollars est passé à 94 500, soit 12 000 millionnaires de plus que l’année précédente.

Cela s’explique notamment par la bonne santé des marchés boursiers en 2013. Ceux qui avaient de l’argent à placer en ont profité. "Le BEL 20 a connu une augmentation de 18,2%, ce qui est quand même pas mal, donc le climat pour les investissements est serein, positif", explique Robert van der Eijk de Capgemini BeLux.

La DLU a cartonné

De nombreuses grosses fortunes françaises et néerlandaises qui se sont installées en Belgique pour raisons fiscales ont aussi gonflé les rangs des millionnaires résidents dans le royaume. La DLU, l’amnistie fiscale, a également cartonné en 2013, avec plus de cinq milliards d’euros qui sont revenus en Belgique. Et puis l’augmentation du nombre de personnes qui s’enrichissent s’explique aussi par les héritages: on répartit les grosses fortunes au sein des familles.

Le directeur de la branche "Conseil stratégique" pour Capgemini BeLux explique: "Nos parents (issus du baby-boom) qui étaient fortunés, commencent à regarder comment optimiser l’héritage pour ne pas tomber dans une fiscalité trop élevée" et analysent davantage "comment gérer leurs patrimoines d’une meilleure façon, donc les enfants (ou petits-enfants) commencent à en tirer les fruits".

Selon les auteurs de l’étude, il y a de grandes chances que la tendance à l’augmentation du nombre de millionnaires se poursuive cette année.

Jean-François Noulet avec Grégoire Ryckmans

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK