Augmentation du coût de la vie : quels sont les produits les plus touchés ?

Ça faisait presque 10 ans que le coût de la vie n’avait plus augmenté comme cela (à l’exception d’un pic en 2017). En août, l’inflation était de 2,73% en Belgique. Cela signifie que depuis le mois d’août précédent, en un an donc, les prix de ce qu’on consomme - nourriture, vêtement, électricité, soins de santé… – ont augmenté de 2,73%. Une paire de chaussures qui coûtait 100€ l’été dernier coûte cette année 102,73€.

C’est une augmentation importante des prix. Comme on le voit sur le graphique suivant, ces dernières années, l’inflation était plus faible.

Est-ce que tout augmente ?

Non. L’inflation est calculée sur base de l’Indice des prix à la consommation, ce qu’on appelle parfois "le panier des ménages". Or, dans ce panier tous les prix n’évoluent pas de la même manière. Ces dernières semaines, c’est particulièrement la facture d’énergie qui tire la valeur globale du panier à la hausse. A l’inverse les prix d’autres produits et services diminuent, légèrement, sans pour autant compenser les augmentations. Le coût de la vie augmente donc, mais tous les prix n’augmentent pas, au contraire.

Qu’est-ce qui augmente ?

Essentiellement l’énergie. Le gaz naturel, par exemple, coûte presque 50% de plus qu’il y a un an. Son prix est repassé au-dessus de son niveau d’il y a 3 ans qui était déjà particulièrement élevé. L’électricité, elle, coûte 17% de plus qu’il y a un an et bat son record historique de prix. Le carburant a augmenté de 15% en un an.

On le voit dans le graphique suivant, la catégorie "logement et énergie" contribue largement à l’inflation des dernières semaines.

Par ailleurs, les prix des véhicules, du pain, des céréales, des nuits d’hôtel, des boissons alcoolisées, du sucre et des produits sucrés, les loyers privés et les soins corporels aussi augmentent.


Cliquez sur les différentes catégories de biens et services pour visualiser l’évolution de leur prix


Qu’est-ce qui diminue ?

A l’inverse, certains biens et services diminuent de prix ou restent stables. C’est le cas des voyages à l’étranger et des city trips par exemple, qui coûtent moins cher qu’il y a un an.

Les courses de nourriture aussi ont légèrement diminué de prix. Les fruits frais (-5,5%), les pommes de terre (-5%), l'eau (-4%) coûtent moins cher qu’il y a un an.

Les télévisions, les smartphones et les montres connectées aussi sont meilleur marché.

2 images
Les fruits frais coûtent moins cher qu’il y a un an © Jonas Hamers / ImageGlobe – BELGAIMAGE

Les salaires et allocations augmentent

Le coût de la vie augmente donc, mais les revenus augmentent en conséquence. Si notre paire de chaussure du début de l’article coûte aujourd’hui 102,73€, un salaire ou une allocation de 1000€ seront bientôt indexés à 1020€. De quoi maintenir le pouvoir d’achat des Belges.

En effet dès que le coût de la vie, l’Indice santé lissé pour être précis, dépasse un certain seuil (un indice pivot), les salaires de la fonction publique et des allocations sociales sont indexés de 2%. C’est le cas aussi de la plupart des salaires dans le privé mais selon des modalités et des Convention collectives de travail qui varient d’un secteur à l’autre et d’une commission paritaire à l’autre.

Or, cet indice pivot est dépassé avec l’inflation d’août. D’ici la fin de l’année, une majorité de Belges (pas les indépendants) verront donc leur revenu augmenter de 2%.

Le Marché matinal du 01/09/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK