Arrêter de fumer rapporte de l'argent à l'Etat belge

RTBF
RTBF - © RTBF

Les autorités devraient rembourser totalement les moyens efficaces pour arrêter de fumer, selon une évaluation de l'Université de Gand dont fait état un quotidien néerlandophone. A long terme, l'Etat sera gagnant à 100%.

Dépenser maintenant de l'argent pour que les citoyens vivent plus sainement permettra de dépenser moins plus tard pour le combat contre les maladies pulmonaires, cardiaques et vasculaires, estime Lieven Annemans du département Santé publique de l'Université de Gand.

Actuellement, le gouvernement rembourse partiellement deux médicaments pour les gens qui veulent arrêter de fumer. L'enquête de l'Université de Gand, publiée dans la revue spécialisée Clinical Drug Investigation, indique qu'un remboursement complet sera à long terme totalement compensé.

Lieven Annemans a calculé l'effet d'un remboursement complet pour le médicament Champix, qui doit être pris pendant douze semaines. Pour l'instant, la première et les deux dernières semaines ne sont pas remboursées.

L'équipe de l'Université de Gand a prouvé l'année dernière que les fumeurs étaient moins productifs au travail que les non-fumeurs, car ils ont plus de chances, à un certain âge, de souffrir de maladies graves. Cela entraîne une perte économique de 2,6 milliards d'euros, ce qui est plus que les 2 milliards d'euros que l'Etat belge gagne avec les accises.


(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK