ArcelorMittal veut mettre la main sur la sidérurgie italienne avec Ilva

ArcelorMittal veut mettre la main sur la sidérurgie italienne avec Ilva
ArcelorMittal veut mettre la main sur la sidérurgie italienne avec Ilva - © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN - BELGAIMAGE

La crise continue sur les marchés de l'acier, mais cela n'empêche pas ArcelorMittal de garder son appétit de conquête. Le premier producteur mondial veut mettre la main sur la sidérurgie italienne. Il vient de déposer une offre pour la reprise d'Ilva, avec des promesses à la clé.

ArcelorMittal choisit bien son moment. Le groupe sidérurgique italien est à genou, il est empêtré dans des problèmes de pollution, et son propriétaire, la famille Riva, est accusée de détournements sociaux et fiscaux. L'entreprise a été placée sous administration judiciaire, Lakshmi Mittal en profite donc pour faire offre de reprise.

Il a su se ménager des alliés locaux : il a convaincu l'aciériste italien Marcegaglia de jouer avec lui. Et il joue au plus fin : il ne dévoile pas de prix, il se contente de dire qu'il a l'expertise et les ressources nécessaires pour reprendre l'ensemble des usines d'Ilva.

Lakshmi Mittal promet d'assainir les sites et de conserver tous les postes de travail, un refrain bien connu chez nous. Le groupe va employer plus de 16 000 personnes en Italie.

On verra si le magnat de l'acier réussit à convaincre la justice italienne, pour étendre un peu plus son emprise en Europe. On devrait le savoir d'ici un mois

 

F. Gilain

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK