ArcelorMittal: le ministre Marcourt écourte son séjour en Australie

Vendredi, la direction du groupe sidérurgique a annoncé qu'elle allait entamer le processus de licenciement, par la création d'une Commission pour l'emploi, à la suite du refus des syndicats de signer son projet d'accord concernant le volet social lié à l'arrêt des hauts-fourneaux liégeois.

Dans la foulée de cette annonce, les syndicats ont quant à eux réclamé la tenue d'une réunion rassemblant direction, syndicats et responsables politiques. Aux yeux des syndicats, la seule sortie de crise possible passe en effet par la tenue d'une telle réunion tripartite.

Actuellement en Australie, où il accompagne une mission économique présidée du 16 au 30 novembre par le prince Philippe, Jean-Claude Marcourt a donc décidé de rentrer plus tôt que prévu en Belgique, afin d'être entièrement disponible, dès lundi à Liège, pour le dossier ArcelorMittal.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK