Aramco, le géant pétrolier le plus rentable du monde, dévoile ses chiffres avant son entrée en bourse

Aramco, l’entreprise la plus rentable du monde, dévoile ses chiffres avant son entrée en bourse
Aramco, l’entreprise la plus rentable du monde, dévoile ses chiffres avant son entrée en bourse - © AFP

Aramco, le géant pétrolier saoudien, a fixé ce week-end la date de début des inscriptions pour son offre publique d’achat (OPA), soit son entrée en bourse. L’entreprise, qui est la plus rentable du monde avec ses 111,1 milliards de dollars de bénéfices nets, laissera du 17 novembre au 4 décembre aux investisseurs pour faire leurs propositions d’achat du titre. Cette OPA est considérée comme la plus grosse introduction en Bourse au monde.

Ces dates ont été précisées dans un document de 658 pages publié tard samedi par la compagnie sur les conditions de son entrée, tant attendue et reportée, sur les marchés privés.

Avec sa future introduction en Bourse, le géant pétrolier saoudien Aramco lève le voile sur sa gestion, jusqu'ici opaque, ce qui donnera aux investisseurs l'occasion de peser ses forces et ses faiblesses.

Comme l'exige la réglementation, Aramco a publié dans un document présentant son offre publique d'achat (OPA) les principaux risques et points forts de cette opération pour les investisseurs.

Résumé des forces et faiblesses du géant pétrolier qui lance son OPA le 17 novembre.

Faiblesses

Résultats et trésorerie:

Les résultats d'exploitation et les flux de trésorerie de la firme sont grandement tributaires de l'offre et de la demande internationales sur le pétrole et du prix du baril.

Le bénéfice d'Aramco dépend du prix du brut qui a fluctué fortement depuis la mi-2014, passant d'une moyenne de 112 dollars le baril en juin 2014 à une moyenne mensuelle de 31,9 dollars le baril en janvier 2016.

Niveau de production:

Le gouvernement saoudien détermine la production, ce qui signifie qu'Aramco n'a pas le dernier mot à ce sujet.

Changement climatique:

Les préoccupations liées aux changements climatiques et au réchauffement de la planète pourraient réduire la demande mondiale sur les hydrocarbures et entraîner des coûts ou des investissements supplémentaires pour l'entreprise.

Risques géopolitiques:

Les troubles politiques et sociaux et les conflits armés réels ou potentiels au Moyen-Orient peuvent avoir une incidence sur les résultats d'exploitation et la situation financière de la société.

Les tensions entre l'Arabie saoudite et son rival iranien sont particulièrement vives. En septembre, Riyad et Washington ont accusé Téhéran d'être derrière des attaques contre des installations majeures d'Aramco, qui avaient provoqué une réduction temporaire de la production saoudienne.

Forces

Production et réserves:

Aramco produit 10% du brut mondial. En 2018, Aramco a pompé 13,6 millions de barils par jour d'équivalent pétrole, dont 10,3 millions de pétrole brut.

Les réserves d'Aramco s'élevaient à 256,9 milliards de barils équivalent pétrole à la fin 2018, ce qui assure une production de 52 ans au rythme actuel.

Capacité de production:

L'entreprise dispose d'une capacité qui lui permet d'augmenter rapidement sa production de 2 millions de barils par jour.

En juillet, Aramco a signé des contrats de 18 milliards de dollars pour augmenter sa capacité de production de 550.000 bj de pétrole brut et de 2,5 milliards de pieds cubes de gaz.

Faible coût de production:

Les coûts de production d'Aramco sont parmi les plus bas au monde en raison de la nature unique des formations géologiques du royaume.

Le coût de production en 2018 s'est établi à 2,8 dollars le baril.

Finances de l'entreprise:

L'entreprise est la plus rentable au monde, affichant 111,1 milliards de dollars de bénéfices nets l'an dernier et 68,2 milliards de dollars pour les neuf premiers mois de 2019.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK