Après 25 ans, la marque de raquettes belge Snauwaert à nouveau sur la balle

Près d'un quart de siècle après sa faillite, la marque belge est relancée.
Près d'un quart de siècle après sa faillite, la marque belge est relancée. - © Tous droits réservés

C'est la renaissance d'une marque disparue en 1981. C'était il y a 25 ans. A l'initiative d'un homme d'affaire flamand, Snauwaert revient sur le marché avec une gamme de raquettes haut de gamme. Faute de savoir-faire en Europe et pour des raisons de coût de main d'œuvre, elles sont fabriquées en Chine.

Près d'un quart de siècle après sa faillite, la marque belge est relancée. Plusieurs entrepreneurs flamands, qui ont repris la nom et les droits de la marque, vont remettre des raquettes Snauwaert dans les magasins ."Nous avons débuté il y a deux ans le développement de raquettes de qualité supérieure qui pourront concurrencer les marques les plus connues", avait expliqué Dimitri Meessen, de Snauwaert aux journalistes du groupe flamand Mediahuis en novembre dernier. 

La gamme comprendra, outre les raquettes, des balles de tennis, des cordages et des grips. Des chaussures et vêtements viendront compléter la panoplie de produits dans un deuxième temps. Dans un premier temps, les raquettes seront vendues en ligne. Xavier Malisse a été choisi pour représenter la marque en tant qu'ambassadeur et Dominique Monami est intégrée dans l'équipe. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK