Annulation de vols par Ryanair: Test-Achats s'attaque aux bons d'échange de la compagnie

Test-Achats estime que ce bon d'échange est soumis à des conditions très restrictives pour la clientèle de Ryanair.
Test-Achats estime que ce bon d'échange est soumis à des conditions très restrictives pour la clientèle de Ryanair. - © Picasa

Dans un communiqué, Test-Achats réclame une série d’améliorations vis-à-vis des bons d'échanges octroyés par Ryanair à ses clients lésés par les annulations massives de la compagnie aérienne.

Ryanair propose des compensations via des " vouchers " de 40 ou 80 €, sur la réservation d’un vol. Ceux-ci ne peuvent être utilisés qu’entre le 1 octobre 2017 et le 20 mars 2018 et les vols doivent être réservés avant la fin du mois. "Ce délai nous paraît démesurément court " écrit Test-Achats. De plus, dans la même période, Ryanair prévoit une annulation de 18 000 vols. Une mesure qui ne passe pas pour l'association de défense des consommateurs: "Nous estimons que [...] les améliorations suivantes doivent être apportées: informer clairement les passagers dans les trois langues nationales; permettre que les vouchers puissent être utilisés au moins jusqu’au 30 avril prochain, pour (réserver) une période de voyage étendue jusqu'au 30 septembre 2018; donner la possibilité de céder ce même bon à un tiers. Et enfin, non application de frais de réservation et/ou de paiement".

"Recevoir les informations dans sa langue nationale pour permettre au client de prendre une décision en connaissance de cause"

Pour l'association de défense des consommateurs, Ryanair ne respecte pas "les articles 5, 6 et 7 de la Directive 2005/29/CE" qui stipulent que la compagnie aérienne est tenue de communiquer de manière claire, intelligible et dénuée d’ambiguïté: "Nous sommes contraints de constater que l’information donnée aux passagers lésés quant à leurs droits en application du même règlement reste confuse et lacunaire. Il en va de même pour celles relatives au voucher dont les conditions générales, les FAQ et le courrier qui les accompagne sont uniquement accessibles en anglais […], ce qui est susceptible d’induire le consommateur en erreur et/ou à tout le moins d’altérer son comportement économique ". Test-Achats attend une réponse de Ryanair d'ici huit jours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK