Allemagne: perquisitions chez Porsche pour soupçons de corruption

Allemagne: perquisitions chez Porsche pour soupçons de corruption
Allemagne: perquisitions chez Porsche pour soupçons de corruption - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La justice allemande a mené mardi des perquisitions notamment dans les locaux du constructeur automobile Porsche dans le cadre d’une enquête pour corruption et malversations sans lien avec le « dieselgate », a indiqué le parquet de Stuttgart.

Un fonctionnaire des services chargés de contrôler les entreprises est « soupçonné d’avoir livré à un conseiller fiscal de Porsche des informations couvertes par le secret » et d’avoir en contrepartie « accepté des avantages », écrit le parquet dans un communiqué.

Au total, 176 policiers et 10 magistrats du parquet ont perquisitionné « plusieurs adresses » à et aux alentours de Stuttgart, dont des bureaux de Porsche, de l’administration fiscale et d’un cabinet de conseil fiscal.

Rémunérations « excessives » et « non justifiés »

La justice soupçonne également qu’un membre du comité d’entreprise a perçu des rémunérations « excessives » et « non justifiés ».

Six personnes, « dont des responsables chez Porsche », pourraient être poursuivies pour abus de confiance dans ce cadre, explique le parquet.

Les perquisitions ne sont pas liées au scandale des moteurs diesel truqués, qui a éclaté en 2015 au sein de la maison mère de Porsche, Volkswagen, avant d’avoir un retentissement mondial.

Début mai, la marque automobile de luxe a accepté de payer une amende de 535 millions d’euros en Allemagne dans le cadre du « dieselgate ».

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK