Allemagne: la pénurie de puces électroniques provoque un recul inattendu de la production industrielle

Allemagne: la pénurie de puces provoque recul inattendu de la production industrielle
Allemagne: la pénurie de puces provoque recul inattendu de la production industrielle - © zf L - Getty Images

La production industrielle allemande a reculé en janvier par rapport à décembre, contrairement aux attentes, et s'est située plus de 4% sous son niveau d'avant pandémie de Covid-19, selon des chiffres officiels publiés lundi.

L'industrie de la première économie européenne a reculé de 2,5% en janvier après avoir progressé de 1,9% en décembre, selon un chiffre nettement révisé en hausse après une première estimation à 0%, a indiqué l'Office fédéral des statistiques Destatis.

Par rapport au même mois de 2020, l'indicateur affiche une baisse de 3,9% en janvier. Comparé à décembre 2019, il était en décembre 2020 en augmentation de 1% (chiffre révisé en hausse). Ces données déjouent les attentes des analystes sondés par le prestataire Factset, qui tablaient pour janvier sur une progression de 0,5% de la production sur un mois et d'un recul annuel de 2,9%.

Pas que les puces

La production affiche en janvier un retard de 4,2% par rapport à son niveau de février de l'année dernière, avant les premières mesures restrictives liées à la pandémie, a précisé Destatis. Ces données "montrent qu'il sera difficile pour l'industrie d'éviter que l'ensemble de l'économie ne retombe en récession" en début d'année, commente Carsten Brzeski, économiste chez ING.

Depuis le début d'année, le secteur automobile a souffert de la pénurie de semi-conducteurs. Cela a conduit notamment le constructeur Volkswagen à arrêter en janvier pendant plusieurs jours la production de modèles sur son site historique de Wolfsburg (nord-est).

Des mesures de restrictions sont toutefois levées à compter de lundi en Allemagne avec en particulier la réouverture de commerces non essentiels.

Sur le même sujet: JT 15/02/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK