Allemagne: la Bundesbank abaisse sa prévision de croissance 2012

La Bundesbank révise fortement à la baisse sa prévision de croissance pour l'Allemagne l'an prochain, qui prend la forme d'une fourchette comprise entre 0,5 et 1% contre 1,8% jusqu'à présent.

La Bundesbank révise fortement à la baisse sa prévision de croissance pour l'Allemagne l'an prochain, qui prend la forme d'une fourchette comprise entre 0,5 et 1% contre 1,8% jusqu'à présent.

"Un ralentissement de la conjoncture est à prévoir pour l'année prochaine, ce qui rend réaliste un scénario de base avec une hausse du produit intérieur brut (PIB) comprise entre 0,5 et 1%", écrit la Banque centrale allemande dans son rapport de novembre publié lundi.

Sa précédente prévision de croissance pour 2012 remontait à juin, c'est-à-dire avant l'aggravation de la crise de la dette en zone euro, des turbulences sur les marchés financiers et de la montée des craintes sur un ralentissement de l'économie mondiale.

"De nombreux facteurs de risque"

Dans ce contexte, le moteur de la croissance allemande devrait se déplacer du commerce extérieur vers la consommation intérieure, pronostique la Bundesbank, qui ne s'attend "pas à de forts changements sur le marché du travail", actuellement en bonne santé.

En revanche, "de nombreux facteurs de risque" pèsent actuellement: ainsi "une longue phase de faible croissance n'est pas à exclure si la crise de la dette publique en Europe s'intensifie", poursuit-elle.

En octobre, le gouvernement allemand avait déjà revu sensiblement à la baisse sa prévision de croissance pour 2012, à 1% contre 1,8% jusque là. Pour cette année, Berlin table sur une croissance de 2,9%, grâce notamment à un début d'année très dynamique.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK