Alerte cybersécurité: 70% des serveurs dans le monde menacés

La faille pose un problème sérieux en matière de préservation des données confidentielles pour les entreprises, selon plusieurs experts interrogés vendredi par l'agence Belga. Les hackers peuvent aisément utiliser la faille et avoir accès aux données confidentielles des entreprises piratées, selon ces spécialistes. "Nous avons testé discrètement le problème sur plusieurs sociétés belges", explique Etienne Robba, de l'entreprise prohacktive.be. "Et en dix minutes, nous avons eu accès à des informations très confidentielles telles que des brevets d'universités."

Face à cette faille, l'expert en informatique conseille une urgente mise à jour du programme "Bash" et l'utilisation du patch (antidote) baptisé "Shellshock".

Jeroen Gobin, du service fédéral Cert.be (Cyber emergency team fédérale), précise que "Bash est utilisé à grande échelle. La vulnérabilité est donc importante. Dès que nous avons eu connaissance de la menace, nous avons publié un avis sur notre site internet. Nous conseillons aux IT de toutes les entreprises belges de vérifier au plus vite s'ils utilisent 'Bash' et d'effectuer les mises à jour dès que possible."

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK