Airbus: bientôt des couchettes dans les avions long-courrier

Un projet qui devrait voir le jour d'ici 2020.
Un projet qui devrait voir le jour d'ici 2020. - © MARTIN BERNETTI - AFP

C'est le nouveau projet du groupe aéronautique Airbus : aménager les soutes des A330 ET A350 en couchettes et, en fonction de la demande, y ajouter des salles de jeu ou de réunion. Pour se faire, Airbus vient de s'associer à l'équipementier Zodiac.

Pour les voyageurs qui n'ont pas les moyens d'aller en première classe, les couchettes représenteraient une réelle révolution. Quoi de mieux que de pouvoir s'allonger pendant un long courrier ?

Forcément, tout à un prix, et il y aura certainement un supplément à payer. Aucune idée du montant pour le moment puisqu'il faudra voir ce que les compagnies feront du projet, mais il se pourrait que ce ne soit pas exagérément cher.

Objectif 2020

Un projet qui intéresse certaines compagnies depuis un moment déjà puisqu'en novembre 2016 déjà, le PDG d'Air France KLM Jean-Marc Janaillac en parlait sur Europe 1 : "Nos personnels de cabine ont des couchettes. Les pilotes aussi dans l'avion et l'idée c'est d'avoir pour les passagers en classe économique qui payent un supplément, la possibilité d'en avoir également".

Il y a encore du travail avant d'y arriver. Airbus attend toujours la validation des agences de sécurité aérienne en Europe et aux États-Unis puisqu'en principe, il est interdit de faire voyager les clients en soute. L'objectif est néanmoins d'ouvrir cette offre aux compagnies aériennes à partir de 2020.

Aussi, la compagnie aérienne australienne Qantas vient d'inaugurer, il y a quelques semaines, une liaison régulière entre Perth dans l'ouest de l'Australie et Londres. La toute première liaison directe entre l'Australie et l'Europe. 17 heures et 20 minutes, d'une seule traite avec un Boeing 787 dreamliner. Pour des vols aussi longs, le PDG de Qantas estime, lui aussi, que les couchettes auraient du sens.

Archives: l'aménagement cabine de l'A350 en 2014

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK