Ahold et Delhaize devront se separer de magasins en Belgique

Ahold, maison mère néerlandaise de la chaîne de supermarchés Albert Heijn, et Delhaize doivent se séparer de magasins en Belgique.  L'Autorité de la concurrence, qui se prononcera définitivement à la mi-mars, estime que, localement,  les deux groupes ensemble sont trop puissants face à leurs concurrents. Des magasins vont devoir changer de propriétaires. Des enseignes Albert Heijn sont concernées avec certitude. Delhaize précise qu'aucun magasin intégré de la marque ne disparaitra. Ce sont des enseignes franchisée qui pourraient dès lors changer de nom.

Ces changements ne concernent que la Flandre. Car la trentaine de magasins Albert Heijn se trouve exclusivement en Flandre. Le nombre de magasins concernés n'est pas officiellement connu.

Selon les syndicats, la décision concerne huit magasins Albert Heijn employant 400 personnes. Ceux-ci sont situés à Anvers, Audenarde, Boortmeerbeek, Louvain et Lokeren, précise le Setca. Le nombre de magasins Delhaize concernés est "faible", selon un porte-parole. "Les magasins et le personnel ont été informés. Il ne s'agit que de franchisés", précise-t-il. De source bien informée, le chiffre de cinq magasins est avancé.

La décision de l'Autorité de la concurrence est attendue pour le 17 mars au plus tard.

Les actionnaires d'Ahold et Delhaize se prononceront eux le 14 mars sur la fusion.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK