Agriculture durable en ville: les premiers poissons bruxellois débarquent sur le marché

Agriculture durable en ville: le poisson bruxellois débarque sur le marché
Agriculture durable en ville: le poisson bruxellois débarque sur le marché - © bigh farms

La ferme Abattoirs à Anderlecht, inaugurée il y a six mois par BIGH Farms, vend depuis quelques jours ses premiers poissons. "Aujourd’hui on est très fier de lancer les poissons", lance Steven Beckers fondateur de BIGH Farms, pas peu fier de ses bars rayés, "au début de l’année ils faisaient à peu près un gramme, et là ils sont à 450-500 grammes. Un poisson bruxellois qui est déjà sur le marché. On va les trouver dans pas mal de restaurants, de poissonneries, et dans la grande distribution, comme produits locaux – c’est-à-dire sans passer par la logistique de la grande distribution".

Premiers poissons bruxellois

La plus grande ferme suspendue d'Europe est donc bruxelloise et fonctionne en aquaponie - mélange élevage de poissons et culture de plantes. Elle se trouve sur les toits du Foodmet, la halle alimentaire. Avec 200 mètres cubes de pisciculture qui nourrissent 2000 mètres carrés de production en serre. Elle a ouvert ses portes fin avril. L'ambition du projet, c’est de "produire de la nourriture de très très haute qualité en durable, avec de l'économie sociale,  et de la distribuer en ville, en circuit court". La ferme abattoirs vend déjà ses légumes et herbes aromatiques dans une bonne vingtaine de points de vente.

Chouchouté par les banques

La ferme anderlechtoise a nécessité une mevée de fonds de 2,7 millions d'euros. Steven Beckers le reconnait volontiers, ses projets sont chouchoutés par les banques: "Elles sont attirées par l'image qu'on projette. Et ce n'est pas du greenwashing, nous sommes vraiment dans une production vertueuse. Nous faisons bientôt une nouvelle levée de fonds, et nous verrons si on intéresse toujours les investisseurs - pour des projets en Flandres et Wallonie".

Des projets qui devraient aboutir en 2019, ezt qui avancent souvent au rythme de dossiers immobiliers: une ferme sur un toit, ça donne de la valeur au bâti. L'agriculture suspendue en ville est donc aussi inévitablement liée au marché immobilier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK