Accord pour la mise en oeuvre de la liaison Seine-Escaut

RTBF
RTBF - © RTBF

"Voies navigables de France", la "Direction des voies hydrauliques du Service Public de Wallonie" et "Waterwegen en Zeekanaal" viennent de créer le Groupement Européen d'Intérêt Economique Seine-Escaut (GEIE), annoncent jeudi les trois partenaires.

Cette structure a été mise sur pied afin de coordonner la mise en oeuvre de la liaison fluviale européenne à grand gabarit Seine-Escaut.

Pouvant accueillir des convois poussés de 4400 tonnes, la liaison fluviale à grand gabarit Seine-Escaut a pour objet de relier, le bassin de la Seine au réseau fluvial Nord Européen, entre Compiègne et Gand.

"Elle permet de lever un goulet d'étranglement majeur et ainsi de relier les principaux centres industriels, logistiques et commerciaux du nord de l'Europe, aux grands ports maritimes de l'Atlantique, de la Manche et de la Mer du Nord. Elle est un élément déterminant du développement du réseau fluvial européen, auquel sera donc connecté le Grand Bassin Parisien", commentent les acteurs.

La mise en place du GEIE Seine-Escaut s'inscrit dans la continuité du partenariat établi entre la France, la Flandre et la Wallonie depuis 2004 et de la création, fin 2009, de la Commission Intergouvernementale (CIG) Seine-Escaut.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK