A long terme, une voiture électrique coûterait moins cher qu'une essence ou diesel

En Belgique, moins de 0,5% des voitures neuves immatriculées en 2017 étaient électriques. Le prix d'achat d'une voiture électrique reste plus élevé que pour une voiture essence ou diesel. Mais si on regarde sur le long terme, la voiture électrique serait moins chère qu’une voiture avec un moteur essence ou diesel.

L’économie se fait principalement sur trois postes : d’une part, les incitants fiscaux. D’autre part, la longévité du véhicule. Et finalement, le point le plus important : l’entretien. Serge Starckmann est l’administrateur délégué de Zen Car, une plateforme de voitures partagées 100% électrique. Selon lui "ces voitures sont aujourd’hui effectivement plus chères, de l’ordre de 10 à 15% à l’investissement. Par contre, lorsque vous rentrez ces voitures au garage, il n'y a pas d’entretien, pas de vidange, on remet juste du liquide pour nettoyer son pare-brise, on regarde les plaquettes de frein et on est reparti".

Autonomie et absence de choix

Dans ce calcul de prix, il faut également miser sur deux prévisions. Premièrement, l’augmentation du prix du pétrole. Et deuxièmement, le prix des batteries qui, lui, va diminuer. Mais malgré ces différents avantages, la voiture électrique ne s’est pas encore généralisée sur le marché. Jean-Philippe Ducart, porte-parole de Test-Achats, pointe plusieurs points faibles : "L’autonomie des batteries, on a encore trop affaire à des petites citadines qui permettent de petits trajets, mais pas de longs trajets. L’absence de choix aussi : il y a très peu de diversification dans la gamme des voitures proposées par les marques et les concessionnaires".

Et c’est vrai que sur le marché, on trouve actuellement une trentaine de modèles électriques pour plus de 420 modèles essence et diesel.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK