38% des Belges craignent de se retrouver sans ressources, passés l'âge de la retraite

38% des Belges craignent de se retrouver sans ressources, passés l’âge de la retraite
38% des Belges craignent de se retrouver sans ressources, passés l’âge de la retraite - © Tous droits réservés

Selon une enquête, la retraite a une connotation positive pour 75% des Belges. L’enquête réalisée pour la compagnie d’assurances vie NN met en évidence que 38% des Belges craignent de se retrouver complètement désargentés une fois partis à la retraite. Se préparent-ils tout de même à cette retraite et prennent-ils des mesures pour essayer de ne pas se retrouver sans ressources au moment de la pension ? Ce n’est pas sûr. En effet, cette enquête pour la compagnie d’assurances révèle que 11% des Belges prépareraient financièrement leur pension avec l’aide d’un conseiller financier. Constat choc, puisque NN est un assureur vie et vend donc des produits qui permettent de préparer sa pension.

Toutefois, le président de la fédération patronale Assuralia, Hans de Cuyper, constate que les Belges ont épargné plus d’argent en 2018 sur leurs contrats d’assurance vie. "Le moteur principal restera l’assurance de pension. Un deuxième, et un troisième pilier surtout pour les indépendants. C’est clair qu’avec l’inquiétude des jeunes sur leur pension et sur l’âge des retraites, ça stimule ce secteur-là. N’oublions pas que le secteur d’assurance travaille avec un système de capitalisation et de droits acquis pour les assureurs. Ça restera la meilleure solution pour la pension," affirme-t-il. 

Meilleure en tout cas que le carnet d’épargne car au final, un peu plus de 15 milliards d’euros ont été versés sur les contrats d’assurance groupe et d’épargne pension en 2018. C’est une croissance de quasiment 6% sur un an. Mais, cela ne suffit pas à donner des moyens à beaucoup de futurs retraités. La retraite signifie une chute des revenus que l’épargne pension ou l’assurance vie ne compenseront pas. Les retraités qui s’en sortent le mieux sont en général ceux qui sont propriétaires de leur logement, ceux qui disposent par ailleurs d’une épargne plus ou moins conséquente et parfois d’un ou plusieurs loyers. Un conseil donc : n’attendez pas d’avoir 60 ans pour préparer financièrement votre retraite.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK