256 millions d'euros en éco-chèques chaque année

Les éco-chèques ont 10 ans
Les éco-chèques ont 10 ans - © Jonas Hamers - ImageGlobe

Les éco-chèques ont été créés il y a une dizaine d’années dans un but: octroyer aux employés un supplément de salaire utilisable pour consommer des produits et des services écologiques. Ces chèques n’achètent en effet pas tout et ne sont d'ailleurs utilisables "que" dans 10.600 commerces.

Durable !

Pour accepter les éco-chèques, les commerçants doivent être affiliés à une des 3 sociétés belges distributrices mais surtout ils doivent vendre des produits ou services considérés comme durables: par exemple, des cours d’éco-conduite, des articles de seconde main. Cela peut être un électro-ménager peu énergivore, une trottinette électrique, des légumes bio ou même un livre imprimé sur papier recyclé.


►►► A lire aussi : Tout ce que vous pouvez vous offrir avec vos éco-chèques


Modifier le comportement

L’éco-chèque est avantageux pour le patron du privé pour qui il est déductible, pour l’employé qui peut recevoir jusqu’à 250€ non taxés et, semble-t-il, pour l’environnement! C’est ce que considère Olivier Bouquet. Il préside la fédération des entreprises émettrices de titres prépayés. Le premier achat écologique en entraîne d’autres, dit-il. Le consommateur commence par utiliser ses 250€ puis il change peu à peu de mentalité.

256 millions

Les 3 sociétés distributrices expliquent que 80.000 entreprises accordent chaque année 256 millions d'euros d’éco-chèques à 1,7 million de salariés. Ce service n’existe qu’en Belgique mais, paraît-il, l’Europe s’y intéresse.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK