2010 a été "une belle année de conquête" pour L'Oréal

RTBF
RTBF - © RTBF

L'Oréal, numéro un mondial des cosmétiques, "a retrouvé en 2010 le chemin de la croissance", a déclaré mercredi le directeur général du groupe, Jean-Paul Agon, en affirmant que "2010 a été une belle année de conquête" pour l'entreprise.

"L'Oréal a bien progressé et a retrouvé le chemin de la croissance" en 2010, a déclaré Jean-Paul Agon mercredi soir lors des voeux à la presse. "On a bien rebondi après une année 2009 qui avait été l'année de la crise", a-t-il résumé.

Jean-Paul Agon a assuré que "le groupe avait progressé dans toutes les zones, tous les circuits et tous les métiers" et que ses "marques ont gagné partout du terrain", en mentionnant notamment "les nouveaux marchés".

"Les neuf premiers mois sont quand même indicatifs de l'année 2010", a indiqué le directeur général.

Durant cette période, les ventes de L'Oréal étaient en hausse de près de 11,6% à 14,5 milliards d'euros.

Le patron de l'Oréal, qui était entouré du nouveau comité exécutif mis en place en début d'année, a expliqué que le groupe avait tiré parti des "décisions stratégiques" prises pendant la crise, comme "le déploiement d'innovations accessibles", "la mondialisation accélérée des marques et produits" et le "renforcement des investissements" en recherche et en moyens commerciaux.

Pour Jean-Paul Agon, L'Oréal est prêt à "rentrer dans une nouvelle phase de (son) histoire" qu'il définit comme "la phase de l'universalisation". Le groupe est "parfaitement préparé pour saisir les opportunités", a-t-il affirmé.

Un objectif majeur a déjà été affiché: gagner un milliard de nouveaux clients, en tablant en particulier sur le développement de la classe moyenne dans les pays émergents.

Jean-Paul Agon a rappelé que L'Oréal réalisait l'essentiel de son chiffe d'affaires avec "moins de 15% de la population mondiale". "Nous pensons pouvoir doubler ça dans les 10 ans qui viennent" et "conquérir autant de clients en Asie-Pacifique que nous en avons aujourd'hui en Europe et Etats-Unis", a-t-il dit.

La recherche, plus décentralisée, devra répondre à "la diversité des besoins des consommateurs à travers le monde". D'autre part, le groupe vient de se doter, début janvier, d'une direction du marketing stratégique au sein du comité exécutif qui est chargée des évolutions des modes de communication en intégrant l'utilisation du numérique.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK