Harry Potter a été élu bourgmestre à Mons

Pour toute une génération née dans les années 2000, se rendre dans les bureaux de vote sera une première. 2018 est une année électorale importante. Les élections communales du 14 octobre seront suivies par les élections législatives, régionales et européennes au mois de mai. Une première quelque peu stressante pour les élèves de rhéto invités à une matinée d’information à l’UCL Mons.

"C’est très utile, ça nous met en condition, on n'apprend pas forcément ça à l’école", dit Adrien qui vient d’avoir 18 ans. Ils sont 650, venus différentes écoles du Hainaut, à prendre place dans deux auditoires de l’université.

Après l’exposé des politologues Pierre Vercauteren et Stéphane Moyson, les questions fusent. Qui choisit le bourgmestre ? Comment devient-on candidat ? Peut-on créer un nouveau parti ? Pourquoi faut-il attendre 18 ans pour voter ?

Après la théorie, place à la pratique. Une urne et des isoloirs sont installés dans le hall. Sur les bulletins de vote, des noms de personnages de fiction. Le candidat Harry Potter sera le vainqueur de cette répétition grandeur nature.

"L’éducation à la citoyenneté est au cœur de la mission de l’université", explique Pierre Vercauteren. "Conscientiser les jeunes, le plus tôt possible, peut contribuer à faire d’eux des citoyens responsables. Une démocratie ne peut survire que si elle mobilise l’ensemble des électrices et des électeurs".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK