Fête nationale du 21 juillet: des douaniers défileront... mais uniquement des néerlandophones

Ce qui suit ressemble bien à une histoire typiquement belge. Nous avons trouvé une note interne du Service Public Fédéral des Finances. Elle s’adresse à ses agents des douanes pour trouver des volontaires en vue du défilé militaire du 21 juillet prochain. Jusque-là rien d’anormal, sauf que la sélection est très pointue.

En effet, on peut y lire ceci: "Pour des raisons organisationnelles et pratiques, nous recherchons seulement des fonctionnaires néerlandophones cette année." Le courrier est interpellant. S’agit-il ici d’une énième preuve d’une (supposée) flamandisation de l’État belge?

Faciliter l’apprentissage de la marche

L’explication est en fait tout autre. "C’est un choix qui a été fait pour faciliter l’apprentissage de la marche en défilé. Nous ne participons au 21 juillet que depuis l’année passée donc les agents des douanes doivent réellement apprendre à défiler, ce n’est pas comme les militaires qui ont un savoir-faire et donc on a décidé de simplifier les choses au niveau linguistique", précise Florence Angelici, porte-parole du SPF Finances.

Mais une marche militaire, est-ce si compliqué que ça ? "Oui", répond Pascal Tytgat, délégué CSC – SPF Finances. "C’est plus que compliqué que droite, gauche, droite, gauche un, deux, un, deux. Lorsqu’un peloton se déplace, ils doivent défiler en lignes, il faut que les lignes tournent de manière harmonieuse aussi, ils doivent rester en rang. Tout cela de demande un certain entraînement."

Et puis, pas de panique quant à une éventuelle flamandisation de la Belgique : la parité est respectée. L’an prochain, ce seront les fonctionnaires uniquement francophones qui défileront.

Préjudiciable ?

Voilà donc encore une histoire kafkaïenne comme notre pays en regorge. N’empêche, n’est-ce pas un peu préjudiciable pour l’image des services publics fédéraux ? "Ce n’est peut-être pas la meilleure image à montrer. Maintenant, il est clair qu’à ce défilé, ce ne seront que les douaniers à pied qui seront unilingues. Ceux qui seront dans les véhicules seront des deux rôles linguistiques. C’est un aspect pratique", tempère Pascal Tytgat.

La note interne du Service Public Fédéral des Finances

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK