Musée Juif: Nemmouche aurait eu un projet d'action terroriste à Paris

"Au stade actuel des investigations, aucun procès-verbal d'audition recueilli dans un cadre judiciaire ni aucun autre acte d'enquête réalisé à la suite de l'enlèvement et de la séquestration des (journalistes) Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres (en Syrie), ne fait état d'un projet d'attentat sur le territoire national, en particulier le jour du 14 juillet à Paris", indique le parquet de Paris dans un communiqué.

Les autorités judiciaires françaises réagissent ainsi à l'information diffusée dimanche soir par le quotidien Libération. Le journal indiquait que le Franco-Algérien de 29 ans avait l'ambition de "faire cinq fois Merah au défilé du 14 Juillet", en référence à Mohammed Merah, un terroriste ayant fait sept victimes en France en mars 2012.

L'information se fondait sur les procès-verbaux d'audition des quatre anciens otages français qui auraient été confrontés à Mehdi Nemmouche entre juillet et décembre 2013 lors de leur détention en Syrie

Ces PV de Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres, qui ont reconnu en Nemmouche un de leurs geôliers, révèleraient, selon plusieurs sources, "un projet d'action terroriste d'envergure".

Mehdi Nemmouche comparaîtra pour la deuxième fois devant la chambre du conseil de Bruxelles le vendredi 12 septembre. Il avait été remis à la Belgique par les autorités françaises le 29 juillet dernier et placé sous mandat d'arrêt à la prison de Bruges.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK