Messancy: la dynastie Kirsch a encore de beaux jours devant elle

La dynastie Kirsch a encore de beaux jours devant elle
La dynastie Kirsch a encore de beaux jours devant elle - © ftlb

Entre Arlon et Aubange, Messancy est aussi connue sous le nom de Kirsch City! En 1971, Narcisse Kirsch avait succédé à son père et depuis 2000, c'est le cousin et ancien secrétaire communal, Roger Kirsch qui préside aux destinées de la commune frontalière... Et on ne voit pas très bien qui pourrait, le 14 octobre, remettre en cause cette suprématie... La Nouvelle Union Communale de Roger Kirsch apparaît encore plus forte sur le papier. Elle est cette fois renforcée par plusieurs élus Libéraux de la minorité Oxygène dont Claudy Wolf, qui siège depuis 48 ans dans la minorité mais aussi grâce à  l'arrivée de Stéphie Welschen, élue il y a six ans sur la liste Alternative soutenue par le PS... Ses anciens colistiers se présentent  cette fois sous la bannière PS emmenés par Pascal Feller mais sans Roland Bastogne pour divergences de vue. Roland Bastogne se présente quand même puisqu'il poussera la nouvelle liste baptisée Intérêts Citoyens que conduit Claude Lamberty, meilleur score en 2012 de la liste Oxygène. Roger Kirsch et son équipe veulent poursuivre la rénovation urbaine et faciliter la mobilité douce dans la commune. Les deux listes de la minorité se retrouvent sur un point au moins, la création d'une maison médicale. Mais on voit mal IC  et le PS former une majorité . Tout semble mis en place pour écrire une nouvelle page de la dynastie Kirsch à Messancy.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK