Un jour dans l'info: Mundial 78 en Argentine, la victoire du soupçon

C'est l'histoire d'une victoire entachée. La victoire de l’Argentine, chez elle, à la Coupe du monde 1978. Il y a 40 ans. Une victoire, devant son public, devant son dictateur le général Videla. 

Le 25 juin 1978, au stade Monumental de Buenos Aires, l’Argentine rencontre les Pays-Bas. L’affiche est splendide, ce sont sans doute les deux meilleures nations du monde qui vont se battre pour décrocher le trophée. La pression est sur les épaules de l’Argentine, devant son peuple, fou de football, la victoire est quasiment impérative. Du coup, le match est brutal, dur, les tacles sont aussi secs que les shorts sont courts. Et l’arbitre laisse faire. L'Argentine remporte le match 3-1.

La coupe est offerte au capitaine de l'équipe par un homme, grand, visage émacié, moustache sévère. Cet homme-là peut particulièrement se réjouir. C’est le général Videla, l’homme fort du régime. Lui aussi a gagné ce soir-là. Il a tout fait pour que son pays gagne : enlèvement, arrangement, corruption...

 

Pour ré-écouter Les autres épisodes d'Un Jour dans l'Info :

Episode 1 : Vagues Ovnis

Episode 2 : L'Affaire Trusgnach

Episode 3 : La prise d'otages de Tilff

Episode 4 : L'affaire des couveuses de la mort

Episode 5 : L'affaire Festina

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK