Tentative de coup d'Etat: des supporters d'Erdogan devant plusieurs ambassades européennes

Tentative de coup d'Etat: 3000 personnes devant l'ambassade de Turquie à Berlin
Tentative de coup d'Etat: 3000 personnes devant l'ambassade de Turquie à Berlin - © HALIT ONUR SANDAL - AFP

Environ 3000 personnes se sont rassemblées durant la nuit de vendredi à samedi devant l'ambassade de Turquie à Berlin, capitale de l'Allemagne, afin de protester contre la tentative de coup d'Etat d'une partie de l'armée turque contre le président Recep Tayyip Erdogan.

Les manifestants arboraient des drapeaux turcs et portaient des t-shirts sur lesquels on pouvait lire le nom du pays méditerranéen. Ils ont scandé des slogans tels que "Allah akbar" (Dieu est grand). Une fois que les manifestants ont appris que la situation était à nouveau sous contrôle en Turquie, nombre d'entre eux sont rentrés à leur domicile, a indiqué un porte-parole de la police berlinoise.

Des partisans et des opposants du président Erdogan se sont également rassemblés en rue dans d'autres villes telles que Bruxelles ou Rotterdam. 

A Bruxelles aussi

Quelques ressortissants turcs se sont rassemblés vendredi soir devant l'ambassade de Turquie à Bruxelles, rue Montoyer, pour dénoncer la tentative de putsch contre le président turc Recep Tayyp Erdogan, a indiqué peu avant 01H30 vendredi soir la police de Bruxelles-Ixelles.

Cette dernière ne reporte pas d'incident particulier. Le président turc a appelé vendredi soir les Turcs à descendre dans les rues du pays pour résister à la tentative de coup d'Etat. Le rassemblement à Bruxelles a été initié en solidarité avec le gouvernement en place. Il s'est progressivement étoffé dans l'heure qui a suivie.

Manifestations cette nuit dans le Limbourg

Quelque 300 partisans de l'AKP, le parti du président turc Recep Tayyip Erdogan, ont manifesté dans la nuit de vendredi à samedi à Beringen (Limbourg) pour soutenir le gouvernement turc face à la tentative de coup d'Etat en cours. Plusieurs vitres d'un centre communautaire ont été brisées mais le calme est rapidement revenu après l'intervention de la police.