Coup d'État en Turquie: Obama promet à Erdogan l'aide américaine dans l'enquête

Le président des États-Unis Barack Obama a promis mardi à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan l'aide américaine dans l'enquête sur le putsch avorté, mais aussi appelé ce dernier au respect du droit, selon la Maison Blanche.

Lors d'un appel téléphonique, Obama a insisté sur la nécessité de mener les investigations sur les auteurs de cette tentative de coup d'Etat dans la nuit de vendredi à samedi, en adoptant des méthodes qui "renforcent la confiance du peuple dans les institutions démocratiques et l'Etat de droit".

La Turquie réclame aux États-Unis l'extradition du prédicateur musulman en exil, Fethullah Gülen, accusé par Ankara d'avoir fomenté le putsch avorté.

Mise en garde

Washington a mis en garde Ankara à de nombreuses reprises sur la question des libertés publiques. Face aux purges menées, depuis le putsch avorté, dans l'armée, la police et la magistrature, les États-Unis se sont fait plus insistants.

Obama a par ailleurs salué "la détermination du peuple turc face à cette action violente ainsi que son attachement à la démocratie".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK