Euro 2016: incidents près de la Tour Eiffel, une quarantaine d'interpellations

Des incidents entre supporters et forces de l'ordre ont éclaté aux abords de la fan zone de Paris dimanche soir avant la finale de l'Euro entre le Portugal et la France. Ces incidents ont eu lieu au moment où des supporters ont tenté d'entrer dans la fan zone alors que ses accès étaient fermés, ont précisé ces sources.

Dans la capitale, plus de 90 000 personnes sont entrés dans la fan zone en moins de trois heures. Affichant complet, elle a dû fermer ses portes avant 19H00, une annonce qui a provoqué cris, larmes et invectives dans la file d'attente. Dans des messages envoyés sur Twitter et diffusés dans le métro, la préfecture de police a invité les gens à ne pas rejoindre la fan zone. Certains s'y sont quand même rendus et ont tenté d'entrer, certains jetant des projectiles sur les forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogène pour les repousser, a indiqué une source policière.

Les forces de l'ordre ont utilisé des canons à eau pour repousser les supporters, tandis que les protestataires leur lançaient bouteilles et invectives.

Une quarantaine de personnes ont été interpellées. Certaines des interpellations ont eu lieu également aux abords du Stade-de-France, dans la banlieue nord de Paris, pour outrage, dégradations ou encore vente interdite à la sauvette, a-t-on précisé de même source.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK