Euro 2016: une marée belge déferle sur Lille et sa fan zone (photos et vidéos)

L'engouement pour les Diables rouges et pour le quart de finale de ce vendredi soir contre le Pays de Galles dépasse l'entendement. C'est même un euphémisme. De Tournai à Eupen, les drapeaux fleurissent, les chaussettes tiennent chaud aux rétroviseurs des voitures et les conducteurs klaxonnent en rue avant même le coup d'envoi. 

Près de 160 000 supporters étaient attendus à Lille, mais certains évoquent un chiffre plus raisonnable de 30 000 supporters sans tickets. Une partie d'entre eux se retrouvera dans le stade mais surtout dans la fan zone et dans d'innombrables cafés du centre de la ville nordiste. Dès ce matin, ils ont envahi les rues de la capitale des Flandres et chanté à tue-tête des hymnes à la gloire des Diables rouges.

Festoyons ensemble

Les supporters belges se regroupent dans des cafés aux alentours du stade et festoient ensemble. Des ballons sont lancés en l'air et les automobilistes sont invités à se joindre à la fête. Parmi les centaines voire les milliers de fans présents se trouvent également des supporters gallois, tout de rouge vêtus.

Les visiteurs boivent, chantent et font la fête, malgré que les autorités françaises ont annoncé vouloir limiter la consommation et la vente d'alcool sur la voie publique. De nombreux supporters ont par ailleurs compris qu'il était de leur intérêt de déjà se rendre dans la fan zone, située juste à côté du centre commercial de Lille-Europe, à un jet de pierre du centre-ville.

Fan zone strictement limitée

La fan zone, qui se situe non-loin de la gare de Lille-Flandres, peut contenir 22 000 supporters et pas un de plus. Des compteurs existent et lorsque le chiffre maximum est atteint, l'accès sera systématiquement refusé. Il est donc fortement conseillé de s'y rendre le plus tôt possible.

En milieu d'après-midi, la file s'allongeait déjà sensiblement pour y accéder, notamment à cause des strictes mesures de sécurité, chaque personne étant fouillée scrupuleusement.

Vers 17h, la fan zone comptait déjà près de 8000 entrées.

Arrivés très tôt

Les autorités lilloises ont déclaré n'avoir jamais vu autant de supporters réunis si tôt dans la ville. Ils sont là depuis 10h ce vendredi matin: "Nous avons fait la fête déjà hier après être arrivés à l'hôtel", explique ce fan. Certains ont par contre démarré aujourd'hui et ont parfois pris le taxi: "On l'a pris de Flandre parce que c'est le moyen le plus rapide et le moins cher", explique cet autre supporter.

#adopteunbelge

D'autres ont participé à la campagne Twitter #adopteunbelge et sont accueillis par des Lillois comme cette bande d'amis qui arrivent directement de Fernelmont: "On est logé ici car il n'y avait pas moyen de trouver des places dans les hôtels, puis on a vu le hashtag "#adopteunbelge" et on est arrivé ici ce matin", raconte Thomas.

Venir à la dernière minute, improviser: cette option a aussi été choisie par les plus spontanés et moins prévoyants: "On va rester dormir dans la voiture", explique une supportrice.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK