Des étudiants namurois créent un boîtier qui intéresse fortement Infrabel

Un boïtier noir très compact pour mieux gérer les aiguillages sur le rail, c’est ce que viennent d’inventer des élèves en mécanique et électricité de l’ITN de Namur.

Et avec ce boitier, ils remportent le gros lot : ils sont lauréats d’un concours organisé par HR Rail et Infrabel. 13 écoles y participaient et ce sont eux les grands gagnants.

Ce boîtier intéresse Infrabel (le gestionnaire du réseau ferroviaire), car "cela s’inscrit pleinement dans les efforts qui nous sont aujourd’hui demandés, à savoir d’être créatifs avec des moyens plus limités, d’améliorer encore notre gestion au quotidien et la manière dont nous intervenons dans cette dynamique d’entretien du réseau ferroviaire belge", a déclaré Frédéric Sacré, le porte-parole d’Infrabel.

Quel avenir peut-on envisager pour ce boitier ? Va-t-il être bientôt mis en place ? "Cela doit être des solutions qu’on doit pouvoir mettre en œuvre sur le terrain. Ici, on parle d’un boîtier compact, ce qui est un atout indéniable, et mes collègues techniciens vont examiner dans les semaines, les mois à venir, l’opportunité de mettre en place et de généraliser, qui sait, ce dispositif sur le réseau."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK