Les gladiateurs du Colisée font étape à Tongres

Le Colisée de Rome
2 images
Le Colisée de Rome - © Archive JACQUES COLLET - BELGA

Le musée gallo-romain de Tongres dans le Limbourg, accueille depuis une dizaine de semaines une exposition consacrée aux gladiateurs. Plus de 40 000 visiteurs ont déjà poussé la porte du musée pour venir voir "Les Gladiateurs - héros du Colisée". L'exposition temporaire refermera ses portes au mois d'avril.

Environ 200 pièces ont été rassemblées pour l'occasion. La moitié provient d'Italie, et chose tout à fait exceptionnelle, certaines viennent du Colisée de Rome, le plus grand amphithéâtre romain qui ait jamais existé, Colisée qu'elles n'avaient jamais quitté jusqu'à aujourd'hui. Casques et jambières en bronze, bas-reliefs sur lesquels s'affrontent des bêtes sauvages, mosaïques, armes... au total, les vestiges exposés proviennent de 47 musées différents.

Mieux connaître les gladiateurs

Le but de l'exposition est de plonger le visiteur dans cette époque de la Rome antique, d'en apprendre davantage sur la manière dont vivaient les gladiateurs, et de déconstruire certaines idées préconçues. Ainsi par exemple, lors d'un combat entre deux gladiateurs, il ne fallait pas forcément qu'il y en ait l'un des deux qui meure. Ces "stars" de l'arène (très souvent des esclaves qui exerçaient le métier dans le but d'être affranchis) coûtaient très cher à leur propriétaire, qui ne tenait pas à les voir disparaître tout de suite.

Tout au long de l'exposition, des vidéos permettent d'en savoir davantage sur de nouvelles trouvailles. Ainsi par exemple, un scientifique s'est tout récemment intéressé à ce que mangeaient les gladiateurs. Grâce à l'analyse d'ossements retrouvés à Ephèse (ville de l'actuelle Turquie), il est aujourd'hui persuadé que certains gladiateurs étaient végétariens.

Les 12 et 13 mars prochains, le musée gallo-romain et la Ville de Tongres organisent un grand week-end "spécial gladiateurs". Les visiteurs pourront participer à toutes sortes de démonstrations de combats et de spectacles de gladiateurs, visiter un marché et un camp militaire romains, écouter des concerts de musique de l'époque... Des activités sont également prévues pour les enfants.

Toutes les informations pratiques sont disponibles sur le site du musée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK