Feu vert des radicaux à l'élection d'un président indépendantiste en Catalogne

Carles Riera, député catalan du parti Candidature d'unité populaire.
Carles Riera, député catalan du parti Candidature d'unité populaire. - © PAU BARRENA - AFP

La frange radicale des indépendantistes a donné dimanche son feu vert à l'élection à la présidence de la Catalogne d'un candidat séparatiste qui entraînera la fin de la tutelle imposée par l'Espagne à la région.

Le petit parti d'extrême gauche Candidature d'unité populaire (CUP) a annoncé dans un communiqué que ses quatre députés au Parlement régional catalan s'abstiendraient lors du second vote d'investiture lundi, permettant à Quim Tora, le candidat choisi par l'ex-président en exil Carles Puigdemont, d'être élu à la majorité simple de 66 voix contre 65.

L'hymne catalan résonne dans le parlement, ce 14 mai

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK