Arrêtez de partager ces 15 photos, elles racontent n'importe quoi

15 images qui ne veulent pas toujours dire ce qu'on veut bien leur faire dire.
9 images
15 images qui ne veulent pas toujours dire ce qu'on veut bien leur faire dire. - © Tous droits réservés

Elles apparaissent à longueur de journée sur votre fil Twitter ou Facebook. Parfois ces images virales disparaissent quelques mois des réseaux... pour mieux revenir avec le même succès.

Ce sont des clichés iconiques, des photos historiques, des images marquantes des siècles passés... Autant d'illustrations qui font notamment le succès de @HistoryInPix et @HistoricalPics, deux comptes Twitter qui rassemblent des milliers d'abonnés et se distinguent par un respect tout relatif de la vérité historique.

Dans la cadre de la quinzaine de l'éducation aux médias, nous vous proposons de revenir sur quelques images victimes de manipulations graphiques ou de légendes erronées.

Des chaises dans la forêt (belgo)-polonaise

Cette image est souvent accompagnée de la légende suivante : "Ces chaises ont été installées pour un mariage en 1939, en Pologne. Le mariage a été annulé à cause de l'invasion allemande. Les chaises ont été retrouvées après la guerre et les arbres ont poussé à travers elle. Elles sont repeintes chaque année."

En réalité, comme le précise "hoax of fame", un blog spécialisé dans l'analyse d'images, il s'agit d'une création de l'artiste français Patrick Demazeau. L'oeuvre, intitulée "Les hauts bois" a été installée en 2001, à Gesves, en Belgique. "L'ensemble est installé dans une clairière. L'orchestre interprète sur une durée d'un an cette oeuvre de Vivaldi, Les quatre saisons", expliquait alors Patrick Demazeau.

Vrai Lennon, faux Che Guevara

L'image est historique : John Lennon et Che Guevara jouant de la guitare ensemble. En 2014, Rue 89 relevait toute une série d'indices incohérents, à commencer par la différence d'âge qui sépare en principe les deux hommes (Lennon est né en 1940, Ernesto Guevara en 1928).

"Cette photo est un montageconfirme le site internet Gizmodo. Quelqu'un a collé le visage du Che sur le corps du guitariste Wayne 'Tex' Gabriel". Le cliché original, pris aux Record Plant Studios de New York, date de 1972.

L'enfant syrien et ses parents décédés

Un enfant couché sur le sol avec, de part et d'autres, ce qui ressemble à des corps enterrés. La scène se passerait en Syrie et, selon la description qui l'accompagne dès son apparition sur les réseaux en 2014, le petit garçon veille sur les corps de ses parents décédés. 

Mais cette photo a en réalité été prise en Arabie saoudite par un certain Abdul Aziz al-Otaibi. Interrogé par un journaliste néerlandais en janvier 2014, il était bien étonné de voir à quel point son projet artistique avait été transformé. "Ma photo n'a rien à voir avec la Syrie. Je suis vraiment choqué de voir comment les gens ont transformé cette image [...]. Mon idée était de montrer comment l'amour d'un enfant pour ses parents est irremplaçable.

Tout est mis en scène dans cette image. L'enfant est le neveu du photographe, les tombes sont juste deux amas de pierres et de sable. Sur l'un des clichés publiés par Abdul Aziz al-Otaibi sur Facebook, on voit d'ailleurs son jeune modèle tout sourire. Il a suffi d'une reprise par un internaute mal intentionné pour que la photo soit sortie de son contexte. La viralité des réseaux a fait le reste.

Einstein, le vélo et la bombe

Albert Einstein faisant du vélo avec, en arrière-plan, ce qui ressemble à un test d'explosion nucléaire ? "Oh, the irony", pense-t-on à la vue de cette image. Et pourtant, c'est un habile photomontage. L'un des clichés qui a servi de base à cette manipulation a été pris en 1933, à Santa Barbara, en Californie. L'arrière-plan avec l'explosion date, lui, de 1962 (soit 7 ans après la mort d'Einstein).

Le skateboard du Joker

Décédé en 2008 à l'âge de 28 ans, Heath Ledger aura marqué l'histoire d'Hollywood avec son personnage du Joker dans Batman. Grand amateur de skateboard, l'acteur n'a pourtant jamais effectué cette figure acrobatique au-dessus de Christian Bale. La planche à roulettes a été ajoutée après coup. La photo originale est visible en cliquant ici.

Vraie histoire, faux pingouins

Voilà qui est beaucoup trop mignon pour ne pas être partagé : début 2015, le site australien nine.com rapportait l'histoire de ce vieil homme qui tricotait des petits pulls en laine pour les pingouins. A l'origine de ce projet insolite, on trouve la Penguin foundation australienne qui voulait protéger ces petits animaux en cas de marée noire. Tout ça est bien vrai donc. Ce qui l'est moins, c'est la photo ci-dessous. 

"Nous avons eu de l'aide de faux pingouins, explique la fondation sur sa page Facebook. Notre photographe nous a dit que c'étaient les meilleurs modèles avec lesquels il avait travaillé."

Des pompiers pleins d'humour

Ah ces pompiers belges ! Tellement idiots qu'ils ont mis leur matériel n'importe comment... au risque de faire dérailler un train. La "bourde" digne d'une blague de Coluche avait fait rire le monde entier en avril 2014. Heureusement, tout ça n'était qu'une plaisanterie qui a connu un succès international.

"La photo a été prise en Belgique, dans un petit village du nom de Bornem. Après une banale intervention, nous avions un peu de temps et avons pris cette photo à proximité d'une voie ferrée. Mais aucun train n'y passait cette semaine-là suite à des travaux de maintenance. Notre blague a été un réel succès", a expliqué quelques jours après l'un des hommes du feu sur sa page Facebook.

Le chat géant... mais en fait non

C'était en 2001 : la photo d'un homme portant un gigantesque chat fait son apparition sur internet. Des émissions de télé telles que "The Tonight Show with Jay Leno" et "Good Morning America" s'emparent de l'histoire.

L'auteur de cette image s'appelle Cordell Hauglie. A l'origine, cet Américain avait fait ce petit trucage numérique pour amuser ses amis... avant de découvrir que lui et son félin étaient devenus des célébrités sur les réseaux.

Tragique touriste

Non, cette photo n'a pas été prise le 11 septembre 2001 en haut de l'une des tours du World Trade Center de New York. Le modèle de l'avion, la météo ce jour-là, le fait qu'il n'existait pas d'observatoire pour les touristes à cet endroit... rien ne colle. L'auteur du montage serait un Hongrois de passage à New York en 1997.

Les photographes et l'ours

La vie de photographe pour "National Geographic" n'est pas toujours de tout repos. Cette équipe technique aurait d'ailleurs dû fuir en catastrophe après avoir rencontré une force de la nature d'un peu trop près. Encore un montage Photoshop.

Gizmodo explique que l'ours a été pioché dans une banque d'images. L'un des personnages de la photo a d'ailleurs confirmé que c'était une blague qui remonte à 2011 lors d'un repérage dans le Colorado.

Une rencontre Poutine-Reagan en 1988 ?

Il est là, à gauche de l'image, avec son appareil photo autour du cou : Vladimir Poutine aurait assisté à une visite de Ronald Reagan à Moscou alors qu'il était agent du KGB en 1988. Pourtant, à cette époque-là Poutine était basé à Dresde, en Allemagne.

Les autorités russes ont toujours nié qu'il s'agissait de l'actuel président russe... Mais Pete Souza, auteur de ce cliché et photographe officiel de Barack Obama à la Maison Blanche, assurait en 2009 qu'il s'agissait bien de l'actuel président russe.

Un "cours" d'anthropologie, pas d'éducation sexuelle

Certes, les cours d'éducation sexuelle à la fin des années 20, si tant est qu'ils existaient, devaient réserver quelques surprises aux jeunes gens peu versés en la matière. Mais pas au point de leur faire ouvrir des yeux ronds comme on le voit dans la photo ci-dessous. L'image est extraite de "The Wild Party" ("Les Endiablées" en français), un film de 1929 dans lequel un professeur d'anthropologie met ses jeunes étudiantes en émoi.

Dans la scène en question, l'enseignant présente à ses élèves le (copieux) programme de l'année, ce qui suscite effarement et découragement dans l'assemblée (à voir à la 11e minute dans la vidéo disponible en cliquant ici).

Montage en haute altitude

Une perche à selfie, un avion, des nuages... et vous avez la photo la plus épique de l'année avec un haut potentiel de partage sur votre mur Facebook. A y regarder de plus près, les nuages proviennent d'une photo, l'avion d'une autre...

Journée sans voitures

"Allez jouer sur l'autoroute", dit-on aux enfants turbulents pour s'en débarrasser. Mais là c'est plutôt la pénurie d'essence consécutive au choc pétrolier de 1973 qui aurait encouragé une bande de hippies américains à s'installer sur une voie désertée par les automobilistes aux Etats-Unis. C'est en tout cas ce qu'affirme le compte @HistoricalPics dans le tweet ci-dessous. Presque tout est vrai, sauf le lieu.

Cette photo a plus probablement été prise aux Pays-Bas en novembre 1973, un jour de dimanche sans voitures. On la retrouve sur le compte Flickr des archives nationales néerlandaises. D'autres angles de la même scène sont à voir en cliquant ici.

Le classique : montée des eaux et requins

Des requins dans les rues inondées ? C'est un grand classique lors de chaque catastrophe naturelle où le niveau des eaux monte aux Etats-Unis. Comme dans plusieurs des exemples précédents, il s'agit d'un montage. Le requin a été photographié en 2006 en Afrique du Sud, le plan avec les eaux brunâtres date de l'ouragan Sandy en 2012.

Tout cela n'a pas empêché une chaîne américaine de montrer cette image en direct le 7 octobre dernier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK