Procès du Musée juif : témoignage des médecins légistes

Le procès de la tuerie du Musée juif
Le procès de la tuerie du Musée juif - © POOL FREDERIC SIERAKOWSKI - BELGA

Le procès de la tuerie au Musée juif s'est poursuivi ce mardi à la cour d'assises de Bruxelles. C'était au tour des médecins légistes de présenter leur exposé. Ils ont demandé 3 heures à la présidente. Celle-ci avait annoncé que les images seraient difficiles à regarder.

En résumé :

  • Le médecin légiste a une certitude : "Le tireur tire de sang-froid de telle sorte à ne pas devoir tirer une deuxième fois".
  • L'autopsie de Miriam Riva montre une blessure oblique, la balle a été tirée à bout quasi touchant. Entrainant une paralysie flasque immédiate, elle n'a pas eu le temps de prendre conscience de ce qui arrivait.
  • L'autopsie d'Emmanuel Riva montre une blessure à bout portant.
  • L'autopsie de Dominique Sabrier montre de nombreux impacts de projectiles. Son corps est celui qui est le plus abîmé et qui a été touché par une arme de guerre, de type Kalachnikov.
  • L'autopsie d'Alexandre Strens montre une lésion balistique, mais aussi d'autres lésions dues aux interventions chirurgicales. Vu la lésion au crâne, le légiste estime que la perte de conscience a été extrêmement rapide.

Retrouvez ci-dessous notre direct commenté de ce mardi d'audience

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK