Nemmouche condamné à la prison à perpétuité: "Ce n'est pas une surprise" selon son avocat Me Courtoy

La condamnation de Mehdi Nemmouche à la réclusion à perpétuité, prononcée par la cour d'assises de Bruxelles dans la nuit de lundi à mardi, était prévisible en raison de la décision de la défense de ne pas plaider sur la peine, a indiqué son conseil Me Sébastien Courtoy. L'avocat considère toujours que le Français n'est pas l'auteur de l'attentat commis au Musée juif de Belgique le 24 mai 2014.

Mehdi Nemmouche "n'a pas eu de réaction particulière" lors du prononcé de sa condamnation à perpétuité, a ajouté Me Courtoy. "Il nous avait demandé de ne pas plaider sur la peine, dans la mesure où la question importante dans ce procès était de savoir s'il était reconnu coupable ou pas."


►►► Revivez le procès du musée juif avec notre dossier


 

Selon l'avocat, son client pouvait éviter la peine maximale en évoquant sa jeunesse difficile mais s'est refusé d'organiser "un grand déballage sur sa personne, en particulier sur son enfance et son adolescence assassinées". "Il n'a pas souhaité, et j'étais d'accord avec lui, faire un grand déballage exhibitionniste de ce qui lui était arrivé et de jouer sur les bons sentiments des jurés."

Mehdi Nemmouche n'a par ailleurs pas demandé pardon aux victimes et à leurs familles durant le procès car il est innocent, a encore assuré Me Courtoy. "Ce n'est pas du mépris envers les victimes, au contraire, car il m'a demandé de ne pas plaider sur les sentiments auprès des jurés, mais de concentrer toute leurs émotions sur les victimes."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK