Peste porcine: la grande chasse d'Étalle dans le viseur des enquêteurs

Peste porcine: la grande chasse d'Etalle dans le viseur des enquêteurs
Peste porcine: la grande chasse d'Etalle dans le viseur des enquêteurs - © JEAN-LUC FLEMAL - BELGA

L’enquête sur les causes de la propagation de la peste porcine s’est accélérée depuis 48h. Perquisitions, interpellations et mandats d’arrêt. On fait le point.

Les enquêteurs soupçonnent la grande chasse d'Etalle d’être le point d’origine de cette crise sanitaire. Cette chasse est d'une superficie de 1400 hectares. La majorité du territoire appartient à la commune mais il contient une partie privée de 80 hectares. Ce lot privé est la propriété de trois grandes familles qui louent, en plus, des terres communales.

Deux chasseurs placés sous mandat d’arrêt

Les enquêteurs ont interrogé plusieurs membres de ces familles. Deux personnes ont été placées sous mandat d’arrêt : le gestionnaire de la chasse et le garde-chasse privé, qui chasse également en Pologne.

La justice reste muette sur la nature des mandats d’arrêt. Depuis le début de l’affaire, l’une des hypothèses est que des sangliers contaminés ont été importés depuis l’est de l’Europe. Contacté par la RTBF, l’un des gestionnaires de la grande chasse dément formellement cette accusation.

Premiers cas de peste porcine sur le territoire de la grande chasse d’Etalle

Le 13 septembre 2018, les premiers cas de peste porcine africaine ont été détectés sur le territoire de la grande chasse d’Etalle.

Les deux personnes placées sous mandat d’arrêt devraient passer devant la Chambre du Conseil mardi. On saura à ce moment-là si les mandats d’arrêts sont prolongés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK