Netanyahu: Israël mène "un combat jusqu'à la mort contre le terrorisme palestinien"

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a affirmé dimanche qu'Israël "menait un combat jusqu'à la mort contre le terrorisme palestinien", et ordonné des mesures sévères après les meurtres de deux Israéliens à Jérusalem.

"Ces mesures incluent notamment l'accélération des démolitions des maisons des terroristes", a-t-il dit dans une vidéo diffusée par son cabinet.

M. Netanyahu avait auparavant réuni ses ministres de la Défense, de la Sécurité intérieure et autres hauts responsables de la sécurité à son retour de New York où il s'est adressé à l'Assemblée générale de l'ONU.

Il a dit avoir donné des consignes "pour stopper le terrorisme, dissuader et punir les assaillants".

Les mesures annoncées portent notamment sur un recours plus large aux détentions sans jugement pour les suspects, le renforcement des forces de sécurité à Jérusalem et en Cisjordanie occupée et l'imposition de restrictions à l'accès des "incitateurs" à l'esplanade des Mosquées, qu'il a désigné par l'appellation mont du Temple, conformément à la tradition juive.

Israël avait pris dimanche la mesure exceptionnelle de boucler pour deux jours la Vieille ville de Jérusalem aux Palestiniens après deux attaques au couteau qui ont fait deux morts israéliens et un sévère accès de fièvre en Cisjordanie occupée.

Les tensions se sont exacerbées ces derniers jours à Jérusalem et en Cisjordanie occupées, Palestiniens et opposition israélienne évoquant le danger d'une troisième intifada.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK