Esplanade des mosquée: Abbas appelle Kerry à œuvrer pour un retour au statu quo

Le président palestinien Mahmoud Abbas a demandé samedi à Amman au secrétaire d’État américain John Kerry d'oeuvrer pour rétablir le statu quo sur l'esplanade des mosquées à Jérusalem, qu'Israël ne respecte plus selon lui, a indiqué un responsable palestinien.

Le Premier ministre israélien Benjamin "Netanyahu a changé le statu quo à la mosquée Al-Aqsa. C'est pourquoi nous, et la Jordanie, demandons à la partie américaine de rétablir la situation (...) comme elle l'était", a déclaré Saeb Erekat, le négociateur en chef de l'Autorité palestinien, à l'issue de la rencontre Kerry-Abbas.

Les Palestiniens et la Jordanie accusent Israël de vouloir changer les règles (le "statu quo") qui régissent l'esplanade des Mosquées, où se trouve la mosquée Al-Aqsa, selon le statu quo de 1967. Mais Israël se défend de tel projet.

Le roi de Jordanie "ne permettra pas à Netanyahu cette manipulation" des faits

"Netanyahu joue avec les mots (...) et prétend que la situation (à Al-Aqsa) n'a pas changé", a ajouté Erekat.

Kerry, qui ne s'est pas exprimé à l'issue de sa rencontre avec Abbas, s'est ensuite entretenu dans l'après-midi avec le roi Abdallah II de Jordanie, dont le pays est le gardien de l'esplanade des Mosquées.

La question du contrôle et de l'accès à ce site, troisième lieu saint de l'islam également révéré par les juifs comme l'emplacement de leur ancien temple, cristallise les tensions depuis des semaines.

Selon Erekat, le roi de Jordanie devait également demandé à Kerry d'obtenir un engagement israélien pour rétablir les règles régissant l'esplanade des mosquées. "Le roi a la tutelle sur la mosquée al-Aqsa et les lieux saints, et ne permettra pas à Netanyahu cette manipulation" des faits, a-t-il encore dit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK