Made in Belgium: Bosto, la route du riz

Made in Belgium : Bosto
Made in Belgium : Bosto - © rtbf

Saviez-vous que le riz Bosto est belge? S’il arrive bien entendu de l'étranger, il aura traversé les mers, par vents et marée, il aura parcouru des milliers de kilomètres avant d’être transformé, nettoyé et produit à Merksem, près du port d’Anvers. Il vient tout droit des pays chauds ou subtropicaux, comme l'Inde, le Pakistan, la Thaïlande, mais aussi l'Espagne et l'Italie.

Tout a commencé en 1920 par deux frères belges : Nicolas et Constant Boost. Le "O" est rejetté à la fin du nom. C'est ainsi, que BostO est né. En 1990, la société a été rachetée par un groupe espagnol, numéro un mondial dans la production de riz. Aujourd'hui, 100 personnes y travaillent.

Voyage au bout du monde

Après un long voyage, les containers de riz brut arrivent à l’usine et sont directement vidés dans des sous-sol. Le riz y restera plusieurs jours car il sera en quelque sorte gazé pour éliminer les éventuels insectes. Commence alors un processus de nettoyage approfondi à travers des machines. On y extrait des morceaux de brindilles, des tiges, des cailloux et on ne garde que les bons grains.

L’entreprise produit 100.000 tonnes de riz par an et réalise un chiffre d’affaires de 100 M d’euros. 75.000 tonnes partent à l’étranger et 25.000 restent en Belgique. Parmi elles,  seules 3500 tonnes sont vendues en grandes surfaces. Le reste part pour l’Horeca, dans les cantines ou dans les industries de transformation.

Enfin, si Bosto propose 23 variétés de riz différents, le Belge, lui ne jure que par les sachets "cuisson".

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK