Luna Reyes, bénévole espagnole à la Croix-Rouge, harcelée après avoir réconforté un migrant

C’est une nouvelle photo qui fait le tour de la toile et qui visibilise la situation des migrant·es à Ceuta, enclave espagnole au Maroc. On y voit un migrant sénégalais, dont on ne connait pas le nom, être réconforté par une bénévole espagnole de la Croix-Rouge présente sur place, Luna Reyes.

Elle explique avoir fait “la chose la plus normale que l’on puisse faire” et lui a donné un peu d’eau en voyant qu’il était fatigué. “Il pleurait, j’ai tendu la main et il m’a serrée dans ses bras. Il s’est accroché à moi. Cette étreinte a été sa bouée de sauvetage.”

La jeune femme de 20 ans a été obligée de passer en privé sur les réseaux sociaux, suite au harcèlement qu’elle subit depuis que cette photo est devenue virale. Elle est harcelée par des partisans du parti d’extrême droite espagnol Vox et par d’autres personnes opposées à l’arrivée de migrant·es à Ceuta.


►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe


Ils ont vu que la personne que je réconfortais était de couleur noire, ils n’ont cessé de m’insulter et de me dire des choses horribles et racistes. Nous ne sommes pas formés pour vivre quelque chose comme ça”, a témoigné Luna Reyes à la chaîne de télévision espagnole RTVE. Sur les réseaux sociaux, le hashtag #GraciasLuna (“merci Luna”), a été lancé en réaction.

Depuis lundi, plus de 8.000 migrant·es en grande majorité des Marocain·es, ont rejoint le port espagnol de Ceuta à la faveur d’un relâchement des contrôles frontaliers : parmi eux, un nombre impressionnant de jeunes partis seul·es ou d’enfants en bas âge, emmené·es par leur famille.

L’image d’un bébé sauvé de la noyade par un agent de la garde civile espagnole a fait le tour du monde, suscitant l’effroi sur les réseaux sociaux. Mais on a aussi vu des adolescents seuls, parfois très jeunes, tenter leur chance à la frontière, arriver par la mer sur la plage espagnole, se faire refouler ou traîner dans les rues de Ceuta.


►►► Pour recevoir les informations des Grenades via notre newsletter, n’hésitez pas à vous inscrire ici


Ceuta : Près de 6.000 migrants arrivés en une seule journée - JT

Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be.

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d’actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

Extrait du 19h30 de ce 21 mai :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK