"La voie d’Henriette", un documentaire bouleversant et nécessaire

Pendant plusieurs mois, la réalisatrice Safia Kessas a mis ses pas dans ceux d’Henriette, 32 ans, mère célibataire du petit Ianis, 7 ans. Cette jeune maman est engagée au sein du collectif Voix des Sans Papiers (VSP) qui travaille collectivement sur la régularisation mais aussi sur l’occupation de bâtiments par les personnes sans-papiers.

Comme toutes les mamans du monde

Le film suit Henriette qui se démène en assumant tous ses rôles, celui de porte-parole de VSP auprès des autorités, mais aussi celui de maman qui prévoit les goûters de Ianis après l’école, comme toutes les autres mamans du monde.

A ce titre, la scène d’introduction du documentaire est très forte : Henriette veut préparer le repas mais l’installation électrique du bâtiment occupé lui complique sérieusement la tâche. De quoi faire comprendre les conditions de vie précaires dans lesquelles vivent une quarantaine de femmes, hommes et enfants de différentes nationalités qui occupent un bâtiment vide à Berchem-Sainte-Agathe. Certain·es ont déjà déménagé quinze fois en quelques années, ce qui est encore plus difficile quand on a un enfant à scolariser. Le film interroge le mal logement des personnes sans-papiers.


►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe


La récente grève de la faim de 450 sans-papiers a fait les gros titres cet été. Derrière ce chiffre, 450, ce sont autant d’histoires et de parcours d’êtres humains. La réalisatrice Safia Kessas s’attache à humaniser ces parcours, contre "la déshumanisation" que dénonce Henriette. Elle replace aussi l’histoire d’Henriette dans celle du continuum de violences faites aux femmes. A toutes les femmes. Bouleversant et nécessaire.


►►► A lire aussi : Pour les femmes migrantes, un chemin de violence


Le projet New Neighbours

Le film s’inscrit dans le projet européen "New Neighbours" ("Nouveaux voisins") qui s’intéresse à la médiatisation des personnes en situation de migration. En 2019, au sein du même projet, Safia Kessas et Mathieu Neuprez avaient réalisé "Le Choix de Danielle", qui suit Moubarak dans ses démarches pour demander l’asile en Belgique. Il est le protégé de Danielle, une pensionnée ayant décidé de s’occuper bénévolement de réfugiés en les accueillant chez elle.

Danielle est l'un des 15.000 visages volontaires de la plate-forme de soutien aux réfugié·es, parmi lesquels de nombreuses femmes. Cet engagement de sa part engendre une situation conflictuelle avec sa fille, Francesca, qui trouve que sa mère ne s’occupe plus suffisamment de sa famille.

Dans ces deux documentaires, la parole est donnée à ces femmes qui font bouger les lignes, souvent dans l’ombre la plus totale de nos sociétés.

"La voie d’Henriette", 26 mins, Iota Production, le 12 septembre à 22h18 sur La Trois.


►►► Pour recevoir les informations des Grenades via notre newsletter, n’hésitez pas à vous inscrire ici


Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d'actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

 
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK