La chanteuse Hoshi insultée : "2 pas en avant, 3 pas en arrière"

Dans le milieu musical, comme à chaque fois, cette sempiternelle impression de "2 pas en avant, 3 pas en arrière". D’avoir à peine le temps de se réjouir des 1001 initiatives de mise en avant des interprètes, compositrices et chanteuses que l’on doit déjà s’étouffer aujourd’hui en apprenant qu’un producteur/chroniqueur dans la place y va de sa remarque dégradante sur le physique d’une jeune artiste. Résumé des dernières semaines en mode up & down.

Le mois de mars avait pourtant fichtrement bien commencé avec, dans la foulée de la Journée Internationale des Droits des Femmes, pléthore d’actions, initiatives, de playlists et même de festivals (même si toujours virtuels) mettant en avant les femmes. La chaîne classique de la RTBF Musiq 3 a ainsi proposé un article comprenant 10 portraits de compositrices. Caroline Bertolini de l’excellent webzine La Vague Parallèle a elle sorti un article fleuve et brillant mettant en avant 15 femmes du milieu musical de la Fédération Wallonie-Bruxelles.


►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe


Des projets d'artistes féminines en masse

Autre page musicale qui compte, Goute Mes Disques y a été d’un édito pertinent fin février et a renchéri d’une très cool sélection de jeunes projets féminins nommée Vulvet Underground le 8 mars. Dans celle-ci est citée la jeune productrice et chanteuse belge Le Manou qui a sorti son EP intitulé "La Femme" accompagné d’un superbe clip pour le titre ‘Perfection’.

Le 8 mars et les jours qui ont suivi, quantité de concerts ont donc été organisés, comme celui du collectif "Une Fois" à Forest, le festival Les Femmes S’en Mêlent à l’Eden de Charleroi (et dont la curatrice est Sacha Jourion) ou encore le festival La Belle Hip Hop depuis le Botanique fait de workshops, débats et concerts.

Météo : c'est le printemps, certes mais il reste des bourrasques. Le printemps, comme l’a décrit cet article de France Inter, met donc en avant de nombreuses artistes féminines avec des sorties d’albums de créatrices en masse, avec la sortie du livre "Les Amazones de la Chanson" par le journaliste du Soir Thierry Coljon, via la playlist de "La Mante des Eaux" signée par la musicienne, autrice et co-fondatrice de Scivias, Elise Dutrieux.

Via également le lancement en Allemagne d’un site de shopping musical composé intégralement de productrices de musique électronique ou encore la création sur Tsugi Radio d’une émission drivée par Flore Benguigui du groupe L’impératrice intitulée "Cherchez la femme" dans laquelle elle va retracer l’histoire de la musique, à la recherche des femmes brillantes qui l’ont révolutionnée, mais que les livres ont étrangement oubliées.

Violences

En parallèle à tout cela, de quoi déchanter avec plusieurs polémiques. À commencer par celle née en Angleterre de cette pianiste snobée par la BBC et qui, pour montrer l’absurdité de la situation et surtout enfin obtenir la visibilité qu’elle mérite, en est venue à prendre un pseudo masculin.


►►► A lire aussi : Et si le milieu de la musique devenait plus inclusif?


En France ensuite, trois exemples de femmes malmenées par des hommes malveillants du milieu musical. Premièrement, le témoignage à Madame Rap de la chanteuse Héro Echo à propos de la cyber-violence reçue de la part de masculinistes après la sortie de son titre "Amazones".

Ensuite, celui de l’attachée de presse parisienne Anne-Laure Bouzy qui a dénoncé un artiste avec lequel elle a travaillé et qui a été odieux dans ses propos et son comportement envers elle.

2 images
L'artiste Hoshi insultée : "2 pas en avant, 3 pas en arrière" © Tous droits réservés

Et enfin, celle toute récente née après les propos tenus par le producteur et chroniqueur Fabien Lecoeuvre qui a déclaré que la chanteuse Hoshi était certes pétrie de talent mais qu’elle ferait mieux, dixit et sic, de "donner ses chansons à des filles sublimes tant elle est effrayante et qu’on n’a pas envie de mettre des posters d’elle dans sa chambre."

Réaction de la chanteuse, de la twittosphère et du milieu, excuses bancales de l’intéressé dans la foulée et dénonciation du manque de réaction du présentateur face à un discours pourtant d’emblée choquant.


►►► A lire aussi : Les soutiens pleins d’amour des artistes à la chanteuse Hoshi, lâchement insultée par un chroniqueur français


On a envie de finir sur une double note positive que sont les 2 vidéos suivantes. La première montre le croisement de voix de 3 femmes géorgiennes, le Trio Mandili, et leur chanson 'Kakhuri', bijou de sincérité qui vous prend directement aux tripes et la seconde signée par l’incroyable artiste irano-néerlandaise Sevdaliza pour le titre 'Darkest Hour'.


►►► Pour recevoir les informations des Grenades via notre newsletter, n’hésitez pas à vous inscrire ici



Les autres chroniques musicales des Grenades


David Salomonowicz est journaliste et créateur de la page En Musique Simone.

Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be.

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d’actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK