Jill Boon, hockeyeuse née

Ce portrait a été écrit pour le deuxième épisode des Grenades série d'été, saison 2, diffusé tous les dimanches de 17h à 18h sur La Première

Jill Boon est une joueuse de hockey, ex-internationale belge, qui joue actuellement pour le Racing Club de Bruxelles. Le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est une histoire de famille puisque sa mère et sa grand-mère, étaient elles aussi internationales. Son frère, Tom, représentera la Belgique au Jeux Olympique et son oncle, Marc Coudron, est président de la fédération de hockey belge.

Elle est donc née avec un stick entre les mains. Dès l’âge de 5 ans, et ce jusqu’à ses 14 ans, elle évolue avec les garçons dans un sport qui, à l’époque, était encore mixte. A 13 ans seulement, elle rejoint votre maman chez les adultes, dans la première équipe de son club, le White Star, situé à Evere. Compétitrice, elle décide ensuite de migrer vers d’autres clubs bruxellois, puis en Hollande, le championnat au niveau le plus relevé dans le monde du hockey, toujours à la recherche de l'excellence.


►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe


Des médailles

A 22 ans, elle prend la décision courageuse de se consacrer uniquement au hockey et de devenir première joueuse de hockey professionnelle en Belgique. Une décision qui sera récompensée par 302 sélections en équipe nationale, d’innombrables buts avec comme points d’orgue une médaille d’argent européenne en 2017, à Boom, ainsi qu’une participation aux Jeux Olympiques, en 2012, à Londres.

En parallèle de sa carrière sportive, elle œuvre à rendre le hockey plus populaire et accessible et elle co-fonde en 2016 l’association MW fund qui a pour objectif de donner la chance aux enfants issus de milieux défavorisés de pouvoir pratiquer un sport qui a du mal à se détacher de son étiquette élitiste.


►►► A lire aussi : Les Grenades série d'été, la saison 1


Stéréotypes sexistes

Enfin, en 2012 - attention je n’invente rien - lors d’une interview, il lui a été demandé s’il n’était pas trop “difficile de composer avec une équipe exclusivement féminine et les problèmes que cela engendre” dans un sport qui n'est pas un sport de “fillettes”.

 

C’est certainement pour éviter que ce genre de stéréotypes sexistes qui continuent à être véhiculés qu'elle a signé la lettre collective “Balance ton sport” qui dénonce les discriminations sexistes dont sont victimes les sportives au bord des terrains, au sein des clubs, voire des fédérations.


►►► Pour recevoir les informations des Grenades via notre newsletter, n’hésitez pas à vous inscrire ici


Ecoutez l'émission dans son entièreté

Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d'actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK