Des quotas dans les comités de direction des entreprises publiques belges?

Des quotas dans les comités de direction des entreprises publiques belges?
Des quotas dans les comités de direction des entreprises publiques belges? - © Tous droits réservés

La Journée des femmes (Vrouwendag) a lieu chaque année le 11 novembre en Flandre. A cette occasion, la députée Els Van Hoof (CD&V) lance une proposition de loi visant à introduire des quotas de genre dans les comités de direction des entreprises publiques.

En 2011, le gouvernement Di Rupo a introduit la loi sur les quotas de femmes dans les conseils d'administration des entreprises publiques et des sociétés belges cotées en bourse. Une mesure qui a porté ses fruits. Entre 2008 et 2017, le nombre de femmes dans les conseils d'administration a triplé, passant de 8,3 % à 26,8 %. Dans les entreprises publiques, elle est passée de 31 % à 35,6 %, dans les entreprises cotées en bourse de 7,2 % à 26,3 %. En 2020, les six entreprises publiques atteignent donc largement les quotas pour les conseils d'administration.


►►► A lire aussi : Voici la liste des entreprises ne respectant pas l'égalité hommes-femmes au conseil d'administration


Briser le plafond de verre

La députée estime donc que cela pourra être utile d’étendre cette mesure aux comités de direction des entreprises publiques. Selon elle, un membre sur trois de ce comité devrait être une femme. "Les mesures volontaires n'ont pas assez d'effet", dit-elle au Nieuwsblad. "Pour que les comités de direction des entreprises publiques puissent vraiment briser plus rapidement le plafond de verre, il faudrait introduire des quotas de genre là aussi".

Les entreprises publiques ont une fonction d'exemple

Et de citer des chiffres. À la Loterie nationale, il n'y a qu'une femme sur six membres du conseil d'administration. La SNCB compte une femme sur quatre membres du conseil d'administration, Bpost deux sur huit, la même chose pour Proximus (dont une ad interim). Seuls Skeyes (deux sur six) et Infrabel (trois sur sept) atteignent un ratio de une sur trois.


►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe


La députée souligne que les recherches montrent qu'un meilleur mélange d'hommes et de femmes est plus efficace dans les organes de décision. "Avec l'élection de Kamala Harris à la vice-présidence des Etats-Unis, un autre plafond de verre important s'écroule aux États-Unis. Le fait qu'il existe encore aujourd'hui des entreprises publiques avec une seule femme au sein du comité exécutif est insuffisant. Les entreprises publiques ont une fonction d'exemple car au moins la moitié de l'ensemble du capital provient du gouvernement ou est gérée par des personnes nommées par le gouvernement", explique Els Van Hoof.

 

Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d'actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK