Confinées? Et si vous visibilisiez d'autres femmes?

Confinées? Et si vous visibilisiez d'autres femmes?
Confinées? Et si vous visibilisiez d'autres femmes? - © Getty Images

Les femmes ont longtemps été invisibilisées dans l’Histoire et la crise que nous traversons actuellement ne va pas faire du bien aux droits des femmes. Elles portent une charge encore plus importante en ces temps de confinement, notamment les mamans solos.

Pourquoi ne pas mettre ce temps à profit (pour celles et ceux qui ont du temps) pour faire connaissance avec vos aïeules, ces femmes de votre famille qui vous ont précédé.e.s et dont vous ne savez peut-être pas grand-chose ?

Comment faire ?

Si vous ne connaissez ni les noms ni les dates de naissance, mariage ou décès des membres les plus âgées, ou déjà disparues de votre famille, téléphonez aux plus agé.es de votre famille. C'est une bonne manière pour en apprendre plus sur eux et elles et cela permet de garder le contact avec nos aînées qui sont isolées et privées de visite.

►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe.

Créez en parallèle un fichier de type Excel ou, encore mieux, un logiciel de généalogie gratuit. Il en existe plusieurs en ligne. A défaut, une simple feuille de papier peut faire l’affaire pour noter ces précieuses informations.

Le site des Archives Générales du Royaume vous donne accès, après la création d’un compte gratuit, à bon nombre d’archives de plus de 100 ans. La prise en main peut être un peu complexe de prime abord mais n’est pas si compliqué. Sélectionnez d’abord "Etat-Civil" ou "Registre Paroissiaux" puis la province de votre choix, ensuite la localité et enfin le type d’archive.

Avant le 19e siècle, les professions des femmes ne sont pas souvent mentionnées dans les actes.

Elles vont être "ménagères", "journalière", ou le plus souvent possible "sans profession".

Vous pouvez par exemple chercher à retracer leur parcours sur plusieurs générations : leur statut sociale reste-t-il similaire ? Change-t-il radicalement ? Les femmes arrivent-elle à un meilleur niveau social ? Quel est le nombre d’enfants ? Autant de questions intéressantes à observer !

La révolution industrielle va amener de nombreuses travailleuses dans les villes, le plus souvent pour effectuer des tâches de domestiques mais elles ont aussi été ouvrières, mineures, vendeuses à côté de mille autres métiers.

Ce n’est pas la seule ressource à votre disposition pour en apprendre plus sur vos arrière-arrière-arrière-grand-mères. Le site des Mormons, FamilySearch.org fonctionne sous le même principe : la création d’un compte gratuit, la recherche de la localité ou a vécu votre aïeule dans l’option "catalogue" et la sélection de la ville ou du village. Ensuite, recherche du type d’acte (naissance-mariage-décès) selon la période souhaitée. Des heures d’amusement garanti avec le plus personnel des jeux de piste.

►►► Pour recevoir les informations des Grenades via notre newsletter, n’hésitez pas à vous inscrire ici

Vous avez trouvé une référence qui n’est pas en ligne? Gardez bien précieusement les références pour pouvoir vous rendre aux archives dès la réouverture de celles-ci. Notez également tous les endroits que vous pourrez visiter quand les excursions seront à nouveau autorisées.

En attendant, si vous êtes à la maison avec des enfants, profitez en pour raconter ce que vous avez trouvé dans vos recherches en ligne et pour remplir un petit arbre généalogique (exemple ici).

Enfin, pour faire écho à l'initiative des Grenades le 5 mars dernier avec le Wikithon, rien ne vous empêche de rajouter quelques héroïnes inconnues au panthéon Wikipédia.

Sorcières, résistantes ou aventurière, qu’allez-vous découvrir ?

 

Pour en savoir plus : "Guide de la Généalogie en Belgique" , Marie Cappart, Ed. Jourdan 2017.

Marie Cappart est historienne

 

Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d'actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK